Menu
RSS
A+ A A-

Le recul du baril menace 150 milliards de dollars de projets pétroliers

prix du petrole norvègeOslo: La chute prolongée du cours du baril pourrait entraîner le report de 150 milliards de dollars de projets d'investissements pétroliers dans le monde, a estimé vendredi un cabinet d'études norvégien.
Tout dépendra de ce que les compagnies pétrolières décideront de faire mais si elles ne développent pas les gisements rentables à parti d'un baril de plus de 80 dollars, 150 milliards de dollars passeront à la trappe, a déclaré à l'AFP Per Magnus Nysveen, chef de l'analyse chez Rystad Energy.

Vendredi, le baril de Brent s'échangeait autour de 69 dollars à Londres, en repli de près de 40% depuis le mois de juin.

La chute du prix du pétrole, alors même que les coûts du secteur pétrolier restent très élevés, oblige les compagnies pétrolières soucieuses de préserver leurs liquidités à différer, voire à annuler, la mise en exploitation de certains gisements.

Le géant norvégien Statoil temporise par exemple dans le projet de développement de Johan Castberg, un énorme gisement pétrolier dans l'Arctique dont les réserves sont estimées entre 400 et 600 millions de barils mais dont la mise en exploitation s'annonce coûteuse.

Tout ce qui a un coût élevé sera vulnérable: l'Arctique, les sables bitumineux et les petits projets en eaux profondes, a fait valoir M. Nysveen.

Tous les pays vont souffrir. La Russie va souffrir à cause de l'Arctique. Le Canada et l'Alaska vont souffrir (...) tandis que l'huile de schiste aux États-Unis est devenue moins chère à produire et ne devrait donc pas souffrir autant, a-t-il précisé.

Rystad Energy refuse de divulguer publiquement ses estimations sur l'évolution future du cours du baril mais, à en croire M. Nysveen, une remontée ne se profile pas dans l'immédiat.

L'offre est vraiment surabondante sur le marché aujourd'hui et nous pensons qu'elle sera encore plus surabondante au début de l'année prochaine, a-t-il dit.







Commenter Le recul du baril menace 150 milliards de dollars de projets pétroliers


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite