Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en forte baisse à New York, scrutant l'Arabie saoudite

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse jeudi à New York, dans un marché s'inquiétant une nouvelle fois de la stratégie des prix de l'Arabie saoudite sur fond de surabondance de l'offre mondiale en brut.
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier baissait de 76 cents à 66,62 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix repartent en forte baisse aujourd'hui (car) il semble que l'Arabie saoudite se soit engagée dans une nouvelle tournée de réductions de prix, en particulier vers ses clients asiatiques qui paieront leur baril moins cher de 2 dollars en janvier, a expliqué John Kilduff, de Again Capital. C'est énorme, a-t-il jugé.

La compagnie nationale de pétrole et de gaz d'Arabie saoudite, Saudi Aramco, avait déjà le mois dernier fortement secoué le marché de l'or noir après l'annonce d'une baisse de ses prix pour les exportations de brut vers les Etats-Unis.

En pleine accélération de la déroute des prix, qui ont perdu près de 40% de leur valeur depuis la mi-juin, face à une Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) impuissante à freiner ce plongeon, cela confirme qu'il y a bien une guerre des prix et que l'Arabie saoudite joue le tout pour le tout pour préserver sa place, a relevé John Kilduff.

Les Saoudiens doivent de plus en plus rivaliser avec les Etats-Unis dont la production a explosé ces dernières années, dopée par le pétrole issu du schiste. L'offre américaine n'a jamais été aussi importante depuis 30 ans, dépassant depuis début novembre le seuil psychologique des 9 millions de barils par jour.

Les Saoudiens veulent une stabilisation des prix autour de 60 dollars, et la crainte que cela se réalise plombe encore l'humeur du marché, a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

Les cours du brut avaient pourtant été portés mercredi par l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis, généralement considérée comme le signe d'une demande énergétique plus vigoureuse.

Selon le département américain de l'Energie (DoE), les réserves de brut ont baissé de 3,7 millions de barils, à 379,3 millions, lors de la semaine achevée le 28 novembre, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires s'attendaient à une hausse de 600.000 barils.

ppa/soe/jra

SCHNEIDER ELECTRIC







Commenter Le pétrole ouvre en forte baisse à New York, scrutant l'Arabie saoudite

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 16 janvier 2017

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

jeudi 12 janvier 2017

L'Arabie optimiste sur une stabilisation du marché pétrolier

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh s'est dit optimiste jeudi sur la perspective d'une stabilisation du...

dimanche 25 décembre 2016

Arabie: un journal se retracte après l'annonce de la vente d…

Ryad: Le quotidien économique saoudien Al-Eqtisadiah s'est rétracté dimanche sur l'information qu'il avait publiée la veille affirmant que le géant pétrolier Aramco...


- Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 janvier 2017 à 18:54

Le pétrole stable, inquiétude sur l'avenir de l'accord sur l…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient lundi en fin d'échanges européens, alors que l'Arabie saoudite s'est déjà exprimée contre un renouvellement...

lundi 16 janvier 2017 à 18:52

France: les prix des carburants en léger repli la semaine pa…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement diminué la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 janvier 2017 à 15:16

Shell-Gabon va vendre ses actifs, grève des salariés inquiet…

Libreville: Le géant pétrolier Shell va céder sa filiale au Gabon, provoquant l'inquiétude de ses 400 salariés qui ont menacé lundi de...

lundi 16 janvier 2017 à 12:51

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

lundi 16 janvier 2017 à 12:47

Le pétrole stable, l'application de l'accord de l'Opep en qu…

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur baisse la semaine dernière, les marchés restant circonspects alors...

lundi 16 janvier 2017 à 04:50

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, à la faveur notamment d'une baisse du dollar.

vendredi 13 janvier 2017 à 20:47

Le pétrole recule face à des inquiétudes sur la Chine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi après des chiffres décevants sur le commerce extérieur de la Chine, grand...

vendredi 13 janvier 2017 à 18:19

Le pétrole recule, la demande chinoise inquiète

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, finissant la semaine en baisse alors que les marchés s'inquiètent de...

vendredi 13 janvier 2017 à 15:14

Le pétrole baisse un peu à New York, le marché scrutant la C…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse vendredi à New York face à une série de chiffres contrastés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite