Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en baisse à New York après un accord en Irak

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a terminé en baisse mardi, un accord entre le gouvernement et les Kurdes sur les exportations pétrolières de l'Irak laissant entrevoir un afflux supplémentaire de brut sur un marché mondial déjà largement approvisionné.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier a reculé de 2,12 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 66,88 dollars.

Le gouvernement irakien et la région autonome du Kurdistan ont réglé mardi un long différend prévoyant que la région autonome du Kurdistan puisse exporter 250.000 barils par jour et la province disputée de Kirkouk 300.000 barils.

Cela ne représente par un volume très important mais dans un marché déjà aux abois, cela renforce la chute des prix, a commenté Michael Lynch de Strategic Energy and Economic Research.

Les cours du brut ont en effet été laminés en fin de semaine dernière par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole Opep) de maintenir son plafond de production à 30 millions de barils par jour (mbj) malgré la déroute des prix de l'or noir depuis le début de l'été. Le WTI avait perdu plus de 7 dollars dans la foulée.

Après un rebond lundi, les prix sont de nouveau pénalisés par un fait qui ne change pas: la production de pétrole va continuer à progresser, a souligné John Kilduff d'Again Capital.

Parallèlement, on n'a pas vraiment d'espoir d'un soudain regain de demande au niveau mondial, particulièrement après le nouvel indicateur décevant chinois (publié lundi) sur l'activité manufacturière, a relevé le spécialiste.

Aussi le marché continue de jouer aux jeux des devinettes sur le niveau auquel le pétrole peut descendre (...). Tout le monde se demande notamment quel est le prix moyen au-dessous duquel la myriade de projets de pétrole de schiste deviennent non-rentables, a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Si les membres de l'Opep ont décidé de maintenir leur production, c'est en effet dans l'espoir que la chute des cours freine l'essor de l'exploitation du schiste aux Etats-Unis.

Selon un rapport diffusé lundi, les permis pour les nouveaux puits de schiste auraient déjà baissé de 15% en octobre aux Etats-Unis, a indiqué John Kilduff. Mais il faut attendre de voir si la croissance de la production ralentit vraiment avant de savoir si cela a eu un effet.







Commenter Le pétrole termine en baisse à New York après un accord en Irak


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite