Menu
RSS
A+ A A-

L'Algérie en mesure de faire face à la chute des prix du pétrole

prix-du-petrole algerAlger: L'Algérie est en mesure de faire face à la chute des cours du pétrole, qui ont atteint lundi leur plus bas niveau en cinq ans, grâce notamment à ses réserves de change, a assuré le ministre des Finances, Mohamed Djellab.
Les équilibres financiers de l'Algérie ne seront pas affectés par la chute des cours du pétrole (car) le gouvernement dispose des mécanismes à même de faire face à ce genre de situation, a déclaré lundi soir M. Djellab à la télévision publique.

L'Algérie a réussi grâce à sa politique prudente depuis plus de dix ans à rembourser ses dettes et par conséquent à se doter d'une plus grande capacité à faire face à la nouvelle donne économique et à accumuler d'importantes réserves de change, a précisé le ministre.

L'Algérie, qui a bénéficié entre 2005 et août 2008 de la flambée des prix du pétrole, avait décidé de rembourser par anticipation sa dette extérieure publique qui était de 15,5 milliards de dollars début 2006. Fin 2009, elle s'était établie à 486 millions de dollars, selon des chiffres officiels.

Les réserves de change de l'Algérie s'élevaient à 193,26 milliards de dollars à fin juin 2014, selon la Banque d'Algérie.

Le ministre a ajouté que le Fonds des régulation des recettes (FRR), qui disposait fin juin de plus de 55 mds de dollars, contribuait également à faire face à l'effondrement des prix de l'or noir.

Depuis des années, l'Algérie calcule son budget sur la base d'un baril à 37 dollars. Le surplus va au FRR qui finance le déficit et tous les programmes spéciaux du gouvernement.

Mais selon des experts, l'économie algérienne est mise en danger par un baril à 80 dollars ou moins: l'ancien ministre des Finances Karim Djoudi estime ainsi que le budget a besoin d'un baril à 110 dollars pour trouver son équilibre.

Les hydrocarbures représentent 96% des exportations et 40% du PIB de l'Algérie, qui produit 1,13 million de barils par jour.

Selon M. Djellab, les investissements publics futurs notamment dans l'agriculture, l'enseignement, la santé et l'habitat, ne seront pas affectés par le recul des cours du pétrole.

L'Algérie prévoit un plan quinquennal d'investissements publics (2015-2019) de plus de 240 mds de dollars.




 



Commenter L'Algérie en mesure de faire face à la chute des prix du pétrole

Commentaires   

+1 #4 youcef 20-02-2015 22:02
donne moi un peuple conscient je te donne gouvernement fort et conscient mais apparemment tout le monde est content
+1 #3 mahmoude 09-01-2015 14:32
c’est de la folié, que un gouvernement ne fais pas face à cette ampleur qui affecte notre payé....
+6 #2 oueldlaid 07-12-2014 18:00
Tous les gouvernements qui se sont relayés "au chevet" de l'Algérie s'étaient attachés à l'idée de mettre en place des alternatives qui soient à même de vairier et enrichir les exportations en vue de sortir le pays de la dépendance des hydrocarbures , mais toutes les tentatives se sont avérées vaines à cause de l'embargo mené par les occidentaux d'une part et la mauvaise gestion des responsables "locaux" qui malheureusement sont très en deçà des attentes du peuple, en clair je dirais que les ministres sont plutôt conscients mais les subalternes n'arrivent pas à suivre.
+5 #1 Bounédiane 02-12-2014 12:25
L"Algérie importe tout, et exporte principalement que du pétrole. La loi des finances est calculé sur un baril à 110. Dans ce pays géré comme une sté familiale, les réserves vont se dilapider très rapidement. La paix sociale achetée par le pays n(aura plus lieu. Le gouvernement crie à qui veut l entendre qu il ne sont pas affecté mais leurs nombreuses réunions avec l OPEP le Vénézuéla etc.. prouve le contraire.


Le pétrole en Algérie


jeudi 09 novembre 2017

Sonatrach conclut un accord avec GE pour les équipements pét…

Alger: Le groupe pétrolier public algérien Sonatrach a signé jeudi à Alger un accord d'un montant qui pourrait atteindre 200 millions de...

lundi 02 octobre 2017

L'Algérie veut reprendre l'exploration du gaz de schiste

Alger: Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a demandé au groupe pétrolier public Sonatrach de reprendre l'exploration du gaz de schiste, suspendue...

lundi 11 septembre 2017

Le Vénézuélien Maduro à Alger, avec le pétrole au coeur des …

Alger: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a entamé lundi une visite officielle de 24 heures en Algérie, avec au menu la question...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Algérie

La Compagnie pétrolière Algérienne Sonatrach

Sonatrach conclut un accord avec GE pour les équipements pétroliers

jeudi 09 novembre 2017

Alger: Le groupe pétrolier public algérien Sonatrach a signé jeudi à Alger un accord d'un montant qui pourrait atteindre 200 millions de dollars avec l'Américain General pour la création d'une société conjointe qui produira des équipements pétroliers, a annoncé l'agence...


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Sonatrach

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite