Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, tentant de freiner sa chute

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York avançait légèrement à l'ouverture lundi, tentant de se stabiliser après la chute provoquée en fin de semaine dernière par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de maintenir son objectif de production.
Vers 14H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier progressait de 44 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 66,59 dollars.

Réunis la semaine dernière à Vienne, les ministres du cartel ont décidé de maintenir à 30 millions de barils par jour (mbj) leur niveau de production pour les six prochains mois, renonçant à réduire l'offre pour soutenir les cours.

Les courtiers, qui tentent d'analyser quelles peuvent être les conséquences de la décision d'Opep, essaient de savoir jusqu'où le pétrole peut descendre, a commenté Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

Le baril de pétrole new-yorkais a perdu 18% en novembre, la plus forte baisse mensuelle depuis décembre 2008. En cours d'échanges électroniques avant le début de la séance lundi, le cours est descendu jusqu'à 63,72 dollars, un niveau plus vu depuis 2009.

Non seulement on s'inquiète de l'offre croissante de brut (sur le marché mondial), mais on constate parallèlement des signes de faible demande, a souligné Phil Flynn de Price Futures Group.

En Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir, l'activité manufacturière a ralenti en novembre à son plus faible rythme de croissance depuis huit mois.

Dans la zone euro, le secteur manufacturier a lui continué à stagner sur la même période, affaibli par les contractions enregistrées dans les trois principales économies de la région, Allemagne, France et Italie.

Là-dessus on a (l'agence de notation) Moody's qui dégrade la note du Japon et les Suisses qui rejettent dans un référendum l'idée d'avoir plus de réserves en or, et tout est réunion pour un effondrement des cours des matières premières, a estimé Phil Flynn.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, tentant de freiner sa chute


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite