Menu
RSS
A+ A A-

Espagne: touristes et locaux contre les forages pétroliers

prix-du-petrole corralejo (espagne)corralejo (espagne): Environ 200 personnes, dont de nombreux touristes, ont formé un SOS géant sur une plage d'une île des Canaries, pour protester contre les forages pétroliers au large de l'archipel espagnol très touristique.
Sous la caméra d'un drone, les manifestants ont formé leur chaîne humaine en forme d'appel au secours sur une plage de la station balnéaire de Corralejo, dans le nord de l'île de Fuerteventura.

En raison du mauvais temps, les manifestants n'avaient pas pu envoyer une flottille de bateaux dans l'Atlantique où le géant pétrolier espagnol Repsol a commencé des forages le 18 novembre à 50 kilomètres (30 milles) au large des îles de Lanzarote et Fuertenventura. La flottille partira dès que le temps le permettra, selon les responsables des manifestations.

Nous voulions atteindre la zone des prospections pour déclarer notre profond rejet des forages pétroliers dans les Canaries, a déclaré Ezequiel Navio, le responsable du mouvement de protestation auprès du gouvernement régional.

Des ONG comme Greenpeace et le Fonds mondial pour la nature, de même que le gouvernement régional des Canaries, se mobilisent contre ces forages, affirmant qu'une marée noire mettrait en danger des espèces protégées, des récifs de coraux, le tourisme et la pêche.

Ils ont le soutien des trois quarts des habitants de l'archipel espagnol, qui sont contre les forages, selon un sondage publié la semaine dernière à la demande du gouvernement régional.

Ils ne nous respectent pas. Nous avons manifesté devant toutes les institutions des Canaries, les hôtels de ville, les universités. Nous ne voulons pas de prospection pétrolière et ils ne nous respectent pas, a déploré Claudia Morales, maire de La Oliva.

L'Espagne importe près de 80% de son énergie et le gouvernement central affirme qu'il ne peut pas se permettre de gaspiller des ressources naturelles.

Le ministère espagnol de l'Industrie avait autorisé en août le géant énergétique Repsol à prospecter du pétrole dans la région à trois endroits dont les profondeurs varient de trois à sept kilomètres.

Repsol estime que ses chances de trouver de l'or noir dans la région se montent de 17 à 19%. Le groupe envisage d'investir 350 millions d'euros dans ce projet.

Les Canaries ont quatre parcs naturels, 45% de leur territoire est soumis à un certain niveau de protection environnementale, une image qui a été construite en trois décennies, et maintenant on a l'impression que tout cela ne compte pas, a souligné M. Navio.

L'archipel des Canaries a accueilli 10,6 millions de visiteurs en 2013, soit 17,5% du nombre total de visiteurs en Espagne.

dm/st/gg/ggy

REPSOL







Commenter Espagne: touristes et locaux contre les forages pétroliers


La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Alaska: Repsol annonce la découverte d'un gisement de 1,2 milliard de bar…

jeudi 09 mars 2017

Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a annoncé jeudi avoir découvert un gisement de pétrole en Alaska d'environ 1,2 milliard de barils de brut "récupérables".


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite