Menu
RSS
A+ A A-

AIE: prévision de demande mondiale 2011 revue à la baisse

prix-du-petrole Paris Paris : L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu jeudi pour la première fois en baisse, de 190.000 barils par jour, sa prévision de demande mondiale de pétrole en 2011, en raison des prix élevés et d'une croissance moins forte dans les pays riches.

Depuis sa première prévision pour cette année publiée l'été dernier, l'AIE, qui représente les intérêts des pays industrialisés, n'avait eu de cesse de revoir ses estimations à la hausse.

Mais dans son rapport mensuel publié jeudi, elle estime que la demande est victime d'"un ralentissement marqué" en raison "de la persistance des prix élevés et de prévisions de croissance plus faibles pour les pays avancés publiées par le FMI".

La consommation devrait ainsi passer de 87,9 millions de barils par jour (mbj) en 2010 (+3,3% par rapport à l'année précédente) à 89,2 mbj cette année (+1,5%).

Les premières données pour le mois de mars font apparaître une stagnation de la demande par rapport au même mois de l'année précédente, pour la première fois depuis l'été 2009, relève l'agence, tout en soulignant que les catastrophes au Japon ont joué un rôle dans cette évolution.

La demande devrait être moindre que prévu auparavant dans les pays riches membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dont l'AIE est le bras énergétique. Cette révision s'explique notamment par la demande nord-américaine, qui commence à être affectée par la flambée des cours du brut.

En revanche, les prévisions de demande des Etats non membres de l'OCDE restent inchangées, les gouvernements des pays émergents comme la Russie, le Brésil ou la Chine ayant plus de mal à répercuter les hausses des prix sur les consommateurs.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avait de son côté maintenu inchangée mercredi sa prévision de demande de brut pour 2011, jugeant que les tensions à la hausse et à la baisse sur le marché s'équilibraient.

De son côté, la production mondiale d'or noir a diminué de 50.000 barils par jour en avril. C'est l'offre émanant des membres de l'Opep qui poursuit sa tendance à la baisse, à 28,75 mbj en avril, soit 235.000 de moins qu'en mars et 1,3 mbj en dessous du niveau de janvier, relève l'AIE, dont le siège est à Paris.

La production libyenne est en effet à l'arrêt en raison "d'une aggravation de la guerre civile" et devrait "rester à l'écart du marché pour le reste de 2011", tandis que l'offre du Yémen "est également réduite de manière significative par la crise politique", estime l'agence.



Commenter AIE: prévision de demande mondiale 2011 revue à la baisse


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite