Menu
RSS

Le Ghana signe un contrat de 6 milliards USD avec le géant italien du pétrole Eni

prix-du-petrole accraaccra: Le Ghana a annoncé lundi avoir signé un contrat d'exploration off-shore de six milliards de dollars avec le géant italien du pétrole Eni, espérant ainsi augmenter sa production pétrolière et gazière naissante.
Le ministre ghanéen du Pétrole, Emmanuel Armah Kofi Buah, a confirmé la signature de ce contrat dans un communiqué, précisant qu'il concernait le bloc Cape Three Points. Ce bloc doit entrer en production mi-2017 ce qui permettra d'augmenter la capacité de production du pays.

Certains aspects du contrat doivent encore être approuvés par le Parlement, précise le communiqué.

Le Ghana, qui a commencé à extraire du pétrole fin 2010 sur le champ Jubilee, a peiné jusqu'ici à atteindre ses objectifs de production, notamment en raison du manque d'infrastructures, dû au manque d'intérêt des investisseurs étrangers.

M. Buah a évoqué le risque d'investissement comme le plus gros obstacle dans ces négociations avec Eni.

Pour l'instant, le Ghana, deuxième puissance économique d'Afrique de l'Ouest grâce à ses exportations d'or et de cacao, produit environ 100.000 barils de pétrole par jour.

Les coupures d'électricité restent très fréquentes au Ghana, surtout en dehors d'Accra, la capitale, et les succès éonomiques du pays, qui a connu une forte croissance ces dernières années, ont été ternis par une forte inflation et des difficultés à maîtriser sa dette publique.

Le ministre de l'Energie a souligné que la production de gaz constituait un volet essentiel de l'accord signé avec Eni, promettant que cela permettrait d'augmenter la production d'électricité.

Ce projet devrait fournir jusqu'à 170 millions de pieds cube de gaz par jour pendant les deux prochaines années et permettre au Ghana de résoudre dans l'avenir son principal problème en matière de production électrique, selon le communiqué.

L'incapacité de transformer le gaz naturel extrait en même temps que le pétrole brut faisait partie des freins à la production d'électricité au Ghana.

Une usine de traitement de gaz, sur la partie ouest de la côte ghanéenne, doit ouvrir en décembre, avec un an de retard, pour produire à terme 500 megawatts d'électricité.

Les réserves de pétrole et de gaz du Ghana sont faibles, au regard des énormes gisement de son grand voisin le Nigeria, premier producteur africain avec environ deux millions de barils par jour.

Considéré comme étant la démocratie la plus stable de la région, le Ghana a connu une croissance économique rapide ces dernières années grâce à ses exportations d'or, de cacao et à son industrie pétrolière naissante.

Mais la baisse des prix du métal jaune et les dépenses excessives du gouvernement ainsi que les difficultés rencontrées pour augmenter la production de brut ont suscité le scepticisme des investisseurs.

str-bs/cdc/mw/nas

ENI







Commenter Le Ghana signe un contrat de 6 milliards USD avec le géant italien du pétrole Eni

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 12:17

Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens, l'Opep s'évertuant à rassurer des marchés inquiets de la hausse apparemment...

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

vendredi 21 avril 2017 à 12:25

Le pétrole stable, la surabondance inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite