Menu
RSS
A+ A A-

L'Opep maintient sa demande de brut pour 2011

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu sa prévision de demande de brut pour 2011, jugeant que les tensions à la hausse et à la baisse sur le marché s'équilibraient, dans son rapport mensuel publié mercredi.

L'Opep a relevé très légèrement à 88,07 millions de barils/jour (mbj) sa prévision de demande de brut 2011, un chiffre en hausse de 0,14 mbj, "dans l'ensemble inchangé par rapport au rapport précédent", commente le cartel des douze producteurs.

"Les risques sont presque à l'équilibre concernant des mouvements à la hausse ou à la baisse", a indiqué l'Opep.

L'organisation évoque d'une part les effets du séisme dévastateur du 11 mars sur le Japon et les incertitudes de l'économie des Etats-Unis, et d'autre part la "vrombissante" économie chinoise, qui dépasse les attentes, comme l'Europe, mais dans une moindre mesure.

L'Opep a révisé son chiffre de demande de brut pour 2010 également, à 86,67 mbj, contre 86,5 mbj le mois précédent.

"L'hiver extrême semble avoir affecté la demande de brut... plus que prévu", a expliqué le cartel.

Les troubles au Moyen-Orient et en Afrique du Nord n'influencent pas tant la demande que les prix, le prix moyen du baril ayant atteint 118,09 dollars en avril, en hausse de 8,25 dollars par rapport au mois précédent, a relevé l'Opep.

Les barils de "light sweet crude" et de Brent ont atteint leur plus haut niveau depuis le début de la crise financière, à 110,04 USD et 123,10 USD le baril respectivement, a ajouté le cartel, qui y voit également l'effet d'une amélioration des attentes économiques.

La situation est cependant très volatile, des évolutions des prix à la baisse puis à la hausse ont été observées début mai, rendant difficile toute estimation sur les développements sur le marché.

La production du Moyen-Orient devrait rester stable, celle du sultanat d'Oman devant augmenter pour compenser les baisses de production en Syrie et au Yémen, a relevé l'Opep.

"Toutefois cette prévision pourrait être revue à la baisse dans les mois à venir, alors que des rapports suggèrent début mai que la moitié de la production (du Yémen) a été empêchée par des attaques sur les oléoducs et la situation politique", a noté le cartel.

Au sein des pays de l'Opep, la production devrait aussi rester stable, le déclin des productions libyenne et angolaise étant compensé par des hausses de production des autres pays, l'Arabie Saoudite et le Nigeria en tête.



Commenter L'Opep maintient sa demande de brut pour 2011


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite