Menu
RSS
A+ A A-

Energie: le patron de Total pointe la balkanisation des politiques en Europe

prix-du-petrole ParisParis: Le nouveau patron de Total, Patrick Pouyanné, a plaidé vendredi pour la mise en oeuvre d'une vraie politique européenne de l'énergie, dénonçant une balkanisation qui met à mal la compétitivité de l'industrie du continent.
Aujourd'hui ce dont nous souffrons sur le plan de la compétitivité de notre énergie c'est une vraie balkanisation des politiques, a-t-il déclaré en clôture de l'université Energie/Climat organisé à Paris par Total, citant notamment la France engagée sur le nucléaire, l'Allemagne dans le renouvelable et l'usage du charbon dans d'autres pays.

L'Union européenne s'est fixé le mois dernier de nouveaux objectifs ambitieux en matière de climat avec notamment la réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à leur niveau de 1990.

De leur côté les Etats-Unis et la Chine ont conclu un accord visant pour le premier à réduire de 26 à 28% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 (par rapport à 2005) et pour la seconde à atteindre un pic de ses émissions autour de 2030.

Si le patron de Total a salué la volonté de l'Europe d'être un leader politique sur le thème du climat avec des engagements extrêmements forts, il a estimé que l'Europe devait évit(er) de courir devant les autres tellement vite que les autres ne suivent pas au même rythme.

Nous sommes engagés mais ce que nous avons envie de dire à l'Europe, c'est oui courrons vite, mais ne courrons pas trop vite et veillons également à la compétitivité de notre industrie, a-t-il ajouté, pointant les velleités de certains industriels de la chimie d'aller investir aux Etats-Unis où grâce au gaz de schiste, le coût de l'énergie est nettement plus bas.

Bien évidemment nous continuerons à investir (en Europe) sur des plateformes les plus performantes, mais au fur et a mesure que nous émettons des contraintes, il est bien évident que ça pèse sur la compétitivité relative de nos sites, a-t-il plaidé tout en reconaissant qu'il peut y avoir d'autres raisons du manque de compétitivité en Europe.

Cette semaine, Total s'est engagé à ne plus avoir recours au brûlage continu du gaz d'ici 2030, à réduire ses émissions de méthane et à prendre en compte un prix du CO2 dans ses décisions d'investissement.

mhc/pb

TOTAL







Commenter Energie: le patron de Total pointe la balkanisation des politiques en Europe


La Compagnie pétrolière française Total

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les écologistes …

vendredi 22 septembre 2017

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi d'un permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures au large de la Guyane, bénéficiant à Total.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite