Menu
RSS
A+ A A-

Energie: le patron de Total pointe la balkanisation des politiques en Europe

prix-du-petrole ParisParis: Le nouveau patron de Total, Patrick Pouyanné, a plaidé vendredi pour la mise en oeuvre d'une vraie politique européenne de l'énergie, dénonçant une balkanisation qui met à mal la compétitivité de l'industrie du continent.
Aujourd'hui ce dont nous souffrons sur le plan de la compétitivité de notre énergie c'est une vraie balkanisation des politiques, a-t-il déclaré en clôture de l'université Energie/Climat organisé à Paris par Total, citant notamment la France engagée sur le nucléaire, l'Allemagne dans le renouvelable et l'usage du charbon dans d'autres pays.

L'Union européenne s'est fixé le mois dernier de nouveaux objectifs ambitieux en matière de climat avec notamment la réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à leur niveau de 1990.

De leur côté les Etats-Unis et la Chine ont conclu un accord visant pour le premier à réduire de 26 à 28% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 (par rapport à 2005) et pour la seconde à atteindre un pic de ses émissions autour de 2030.

Si le patron de Total a salué la volonté de l'Europe d'être un leader politique sur le thème du climat avec des engagements extrêmements forts, il a estimé que l'Europe devait évit(er) de courir devant les autres tellement vite que les autres ne suivent pas au même rythme.

Nous sommes engagés mais ce que nous avons envie de dire à l'Europe, c'est oui courrons vite, mais ne courrons pas trop vite et veillons également à la compétitivité de notre industrie, a-t-il ajouté, pointant les velleités de certains industriels de la chimie d'aller investir aux Etats-Unis où grâce au gaz de schiste, le coût de l'énergie est nettement plus bas.

Bien évidemment nous continuerons à investir (en Europe) sur des plateformes les plus performantes, mais au fur et a mesure que nous émettons des contraintes, il est bien évident que ça pèse sur la compétitivité relative de nos sites, a-t-il plaidé tout en reconaissant qu'il peut y avoir d'autres raisons du manque de compétitivité en Europe.

Cette semaine, Total s'est engagé à ne plus avoir recours au brûlage continu du gaz d'ici 2030, à réduire ses émissions de méthane et à prendre en compte un prix du CO2 dans ses décisions d'investissement.

mhc/pb

TOTAL







Commenter Energie: le patron de Total pointe la balkanisation des politiques en Europe


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite