Menu
RSS
A+ A A-

Le brut hésite, sur un marché prudent avant les stocks américains

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se maintenaient autour de l'équilibre mercredi en cours d'échanges européens, sur un marché volatil avant les chiffres hebdomadaires des stocks pétroliers américains et toujours inquiet de l'impact des importantes inondations dans le sud des Etats-Unis.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin s'échangeait à 117,62 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, cédant 1 cent par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance reculait de 20 cents à 103,68 dollars.

"Le marché est encore très indécis sur la direction à prendre, il est tiraillé entre les inquiétudes sur la demande et les risques pour l'offre", résumait Andrey Kryuchenkov, analyste du courtier VTB.

Les opérateurs continuaient ainsi de surveiller le fleuve Mississipi, qui irrigue le centre des Etats-Unis du nord au sud, et dont une crue exceptionnelle a provoqué ces derniers jours des inondations dans les villes situées sur ses rives, dont Memphis dans le Tennessee.

"Ces inondations perturbent déjà l'approvisionnement en brut des raffineries situées en Louisiane", a rapporté Peter Bassett, de Westhouse Securities - ce qui contribue à faire grimper les prix de l'essence et tire vers le haut les prix du brut.

Selon M. Bassett, cette crue atténuait l'impact des chiffres de l'inflation chinoise publiés mercredi. Le géant asiatique a fait état d'une inflation en léger fléchissement en avril, mais à un niveau toujours élevé, à 5,3%.

Un chiffre de nature à entretenir "les inquiétudes que les autorités chinoises devront encore relever leurs taux d'intérêts pour ralentir la croissance économique, ce qui signifierait un ralentissement de la demande pétrolière pour le deuxième pays consommateur de brut dans le monde", a expliqué M Bassett.

Alors que les inquiétudes sur une possible érosion de la consommation pétrolière dans le monde face à un niveau de prix élevés, les investisseurs guetteront mercredi le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Ils scruteront également les chiffres hebdomadaires du Département américain de l'Energie (DoE), publiés mercredi.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswire, le DoE devrait faire état d'une hausse de 1,2 million de barils des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière et d'une baisse de 700'000 barils des stocks d'essence, tandis que les réserves de distillats (gazole et fioul de chauffage) seraient restées inchangées.

La fédération professionnelle américaine API, qui publie ses propres statistiques, a quant à elle estimé mardi soir que les stocks de brut américain avaient gonflé la semaine passée de 2,95 millions de barils.



Commenter Le brut hésite, sur un marché prudent avant les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 juillet 2017 à 21:02

Le pétrole soutenu par une nouvelle chute des stocks américa…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mercredi, stimulés par l'annonce d'une baisse des réserves de brut, d'essence...

mercredi 26 juillet 2017 à 18:22

Le pétrole monte face à la baisse des réserves américaines

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi en fin d'échanges européens, galvanisés par la baisse hebdomadaire des réserves américaines, selon...

mercredi 26 juillet 2017 à 17:34

Nigeria: une dizaine de membres d'une mission d'exploration …

Kano (nigeria): Une dizaine de membres d'une équipe d'exploration pétrolière ont été enlevés dans le nord-est du Nigeria lors d'une embuscade attribuée...

mercredi 26 juillet 2017 à 16:44

USA: chute plus importante que prévu des stocks de brut au 2…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une chute deux fois plus importante que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis...

mercredi 26 juillet 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York anticipant une baisse …

New York: Les prix du pétrole montaient à l'ouverture mercredi à New York, encouragés par l'anticipation d'une nouvelle baisse des réserves de...

mercredi 26 juillet 2017 à 13:07

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé l…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines selon les premières données...

mercredi 26 juillet 2017 à 06:42

L'embellie se poursuit en Asie pour le pétrole

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient orientés en nette hausse, mercredi en Asie, en raison d'estimations d'une forte baisse des réserves américaines...

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite