Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole aidé à New York par des indicateurs américains de bon augure

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en hausse jeudi, soutenus par des statistiques américaines encourageantes dans un marché attendant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, a gagné 1 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 75,58 dollars.

Les indicateurs publiés aux Etats-Unis étaient vigoureux et cela a certainement aidé le marché, a souligné Carl Larry de Frost & Sullivan.

Côté emploi, les inscriptions au chômage ont reculé la semaine dernière, restant sous la barre des 300.000 depuis deux mois et demi.

L'activité manufacturière de la région de Philadelphie a connu un bond surprise en novembre qui l'a porté à son plus haut niveau depuis près de 21 ans et l'indice composite des principaux indicateurs établi par le Conference Board a progressé de 0,9% en octobre soit davantage que les attentes des analystes.

Dans l'immobilier, les ventes de logements anciens ont progressé pour le deuxième mois consécutif en octobre.

Ces nouvelles encourageantes sur la premier consommateur mondial de brut ont en tout cas permis de reléguer au second plan les indicateurs décevants en provenance de Chine, où la production manufacturière a stagné en novembre selon HSBC, et de la zone euro, où la croissance a ralenti à son plus bas niveau depuis juillet 2013, selon l'indice PMI composite publié par le cabinet Markit.

Les investisseurs sont aussi revenus selon Carl Larry sur le rapport hebdomadaire des stocks de brut publié mercredi et montrant une hausse particulièrement prononcée de la cadence des raffineries, inhabituelle en novembre, signe d'une demande forte pour le brut aux Etats-Unis.

Les acteurs du marché restent toutefois surtout focalisés sur les préparatifs de la réunion de l'Opep qui se tiendra à Vienne le 27 novembre.

L'espoir d'une réduction de la production de brut par les membres de l'organisation, à l'origine de plus d'un tiers du pétrole dans le monde, a pris un coup avec les dernières déclarations du ministre iranien du Pétrole, qui a assure que son pays n'avait aucune intention de réduire sa part de marché, a relevé John Kilduff d'Again Capital.

Or afin d'enrayer la chute des prix du pétrole à l'oeuvre depuis juin, certains pays ont appelé à une réduction de la production. Mais les pays du Golfe, Arabie saoudite en tête, apparaissent peu disposés à accepter cette perspective sans maintien de leur part dans un marché hautement concurrentiel.

Les commentaires du responsable iranien soulignent un peu plus la discorde qui persiste entre les membres du cartel, a souligné John Kilduff.







Commenter Le pétrole aidé à New York par des indicateurs américains de bon augure


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite