Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à de bonnes données américaines

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en fin d'échanges européens, soutenus par de bons indicateurs économiques américains, dans un marché qui restait prudent à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 78,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 79 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 45 cents, à 75,03 dollars.

Les prix du pétrole ont été soutenus par les données américaines publiées jeudi, signes de la vigueur de l'économie du premier consommateur mondial de brut, expliquaient les analystes d'IG.

Ainsi, l'indice composite des principaux indicateurs établi par le Conference Board est ressorti à +0,9% en octobre, soit davantage que les attentes des analystes qui étaient de +0,6%.

Et l'activité manufacturière de la région de Philadelphie a connu un bond surprise en novembre qui l'a porté à son plus haut niveau depuis près de 21 ans.

Mais la hausse des cours était limitée dans un marché prudent et attentiste à une semaine de la réunion de l'Opep.

Une importante réduction de la production de l'Opep est maintenant considérée comme étant de plus en plus improbable. Le consensus minimum qui semble pouvoir être atteint à la réunion de l'Opep du 27 novembre est un engagement de mieux respecter la cible de production officielle de 30 millions de barils par jour (mbj), expliquaient les économistes de Commerzbank.

L'objectif commun de production, fixé à 30 mbj depuis trois ans, n'est pas parfaitement respecté, le cartel pompant assez régulièrement quelques centaines de milliers de barils en plus.

Ainsi, en octobre, l'Opep a produit entre 30,25 mbj et 31 mbj, pointaient les analystes de Commerzbank. Un strict respect du plafond ne suffirait donc pas à éliminer complètement l'excès d'offre sur le marché, évalué entre 1 et 1,5 million de barils selon diverses sources.

Cette abondance d'offre, à un moment où la demande peine à progresser autant que prévu, a provoqué une forte chute des cours du brut depuis l'été. La semaine dernière, le Brent comme le WTI ont ainsi atteint des plus bas depuis 2010.

Ce surplus d'offre est principalement dû à la très forte progression de la production américaine d'or noir, qui a dépassé la semaine dernière les 9 millions de barils par jour pour la deuxième semaine consécutive.

Les États-Unis n'exportent pas leur brut mais réduisent du coup leurs importations, ce qui force leurs fournisseurs à se trouver d'autres débouchés et attise ainsi la lutte pour les parts de marchés ailleurs dans le monde.







Commenter Le pétrole rebondit grâce à de bonnes données américaines


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite