Menu
RSS

Le pétrole en forte baisse, gagné par la nervosité avant l'Opep

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont fini en nette baisse à New York et à Londres mardi, dans un marché nerveux s'interrogeant sur les intentions de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), avant une réunion cruciale du cartel.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a perdu 1,03 dollar, à 74,61 dollars, sur le New York Mercantile Exchange(Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 78,47 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 84 cents par rapport à la clôture de lundi.

Après un début de séance en légère baisse, les cours ont accéléré leurs pertes, dans un marché gagné par l'anxiété à un peu plus d'une semaine d'une réunion très attendue des membres de l'Opep à Vienne le 27 novembre.

Les roulements de tambour ont commencé à se faire entendre, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Les douze membres du cartel doivent notamment y discuter de leur plafond commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour depuis fin 2011. Et malgré la déroute des cours mondiaux du brut depuis la mi-juin, ils n'ont pour l'instant pas montré de volonté unanime de réduire leur offre.

La grande question qui agite le marché est: quels seront, si jamais il y en avait, les changements de politique décidés par l'Opep, a relevé Tim Evans, de Citi Futures.

La barre est en tout cas placée assez basse pour que l'on assiste à un rebond des prix la semaine prochaine, a estimé l'analyste.

Les derniers murmures sur le marché indiquent que le Venezuela et la Russie (qui n'est pas membre de l'Opep, ndlr) veulent unir leurs forces pour tenter de défendre les prix en incitant à une réduction de la production d'or noir du cartel, a fait valoir Matt Smith.

Très dépendant de ses revenus pétroliers, le Venezuela, qui dispose des plus importantes réserves de brut au monde et dont 96% des ressources en devises proviennent des exportations pétrolières, a en effet lancé une offensive diplomatique afin de tenter de stabiliser les prix du brut.

Outre la Russie, son ministre des Affaires étrangères Rafael Ramirez a entamé la semaine dernière une tournée au sein de différents pays producteurs, en Algérie, au Qatar, en Iran, après avoir discuté avec le Mexique et reçu au Venezuela le ministre saoudien du Pétrole.

Lundi soir, le président vénézuélien Nicolas Maduro a assuré que son gouvernement avait commencé à coordonner une réunion spéciale des pays Opep et non Opep pour très bientôt, afin de prendre des décisions en faveur du pétrole et des prix du pétrole.

Sur le marché américain, les opérateurs se préparent aussi à la sortie des chiffres hebdomadaires mercredi sur les réserves de pétrole aux Etats-Unis la semaine dernière, a indiqué Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Une nouvelle hausse des réserves, notamment au terminal pétrolier de Cushing, où les stocks servent de référence aux prix du WTI, pourrait faire rechuter les cours, a-t-il estimé.







Commenter Le pétrole en forte baisse, gagné par la nervosité avant l'Opep

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 juin 2017 à 20:57

Pause dans le plongeon du pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi, marquant une pause dans la dégringolade qu'ils ont subie depuis fin...

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

jeudi 22 juin 2017 à 15:28

Le pétrole marque une pause dans sa dégringolade à l'ouvertu…

New York: Les cours du pétrole tentaient un léger rebond jeudi à l'ouverture, progressant un peu alors qu'ils avaient encore nettement chuté...

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

mercredi 21 juin 2017 à 17:04

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite