Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en baisse à New York, le marché se cherche une direction

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient mardi à l'ouverture à New York, alors que le marché se cherchait une direction après une évolution en dents de scie ces derniers jours.

Vers 13H05 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin s'échangeait à 101,36 dollars, en recul de 1,19 dollar par rapport à la veille.

"Les prix de l'essence continuent d'augmenter. Tout le reste observe une petite correction après l'annonce d'une augmentation des marges" exigées par le Chicago Mercantile Exchange, propriétaire du Nymex, qui a tiré le brut à la baisse, a observé Tom Bentz, de BNP Paribas.

Ce relèvement des marges exigées par le CME, un des plus grands marchés au monde pour les contrats à terme sur les matières premières, signifie que les investisseurs devront déposer une caution supérieure d'environ 25% à celle exigée jusque là, pour chaque position qu'ils prendront sur un contrat pétrolier.

Ces coûts supplémentaires ne devraient peser qu'à court terme, selon Amrita Sen, de Barclays Capital.

"En février et mars, à la suite de l'arrêt de la production libyenne, les marges avaient déjà augmenté de 33%, et la hausse cumulée se monte maintenant à 2500 dollars par contrat", a rappelé Mme Sen.

Ces augmentations décidées par le CME répondent à l'"extrême volatilité" des marchés, a indiqué Tom Bentz, qui se préparait à une période indécise au cours de laquelle les prix pourraient fluctuer dans une fourchette d'une dizaine de dollars.

Après une chute de près de 17 dollars la semaine passée, dont presque 10 dollars sur la seule journée de jeudi, le baril a repris 5,37 dollars lundi.

"Ce marché est impossible à déchiffrer actuellement, que ce soit d'un point de vue de la dynamique, des facteurs techniques, ou qu'il s'agisse de soupeser les éléments fondamentaux", a estimé Mike Fitzpatrick, de Kilduff Report.

Côté demande, les chiffres du commerce chinois publiés mardi se sont montrés robustes, montrant une légère progression sur un mois des importations de brut en avril.

Le marché de l'essence était animé par les inquiétudes pour la région du sud des Etats-Unis, où sont situées de nombreuses raffineries, à la suite de la crue du Mississipi.



Commenter Ouverture en baisse à New York, le marché se cherche une direction


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite