Menu
RSS
A+ A A-

Washington affirme que les frappes ont réduit les recettes pétrolières de l'EI

prix-du-petrole washingtonwashington: Les recettes tirées par le groupe Etat islamique de la vente de pétrole sont en baisse grâce aux frappes aériennes menées contre des raffineries contrôlées par l'organisation islamiste armée en Irak et en Syrie, a affirmé jeudi un responsable américain.
Nous avons commencé à voir une diminution des revenus de l'EI tirés des ventes de pétrole, a déclaré David Cohen, sous-secrétaire au Trésor chargé de la lutte contre le terrorisme, lors d'une audition devant une commission de la Chambre des représentants à Washington.

Grâce aux frappes aériennes sur les raffineries mobiles de l'EI ainsi que d'autres actions militaires, nous avons observé une réduction du chiffre d'affaire tiré des ventes de pétrole, de un million de dollars par jour à plusieurs millions par semaine, a ajouté le responsable sans toutefois donner de chiffres plus précis.

On progresse, a assuré M. Cohen devant des dizaines de représentants de la Chambre, majoritairement républicaine, qui l'interrogeaient.

Les Etats-Unis veulent asphyxier le groupe EI, qu'ils jugent être l'organisation terroriste la mieux financée au monde, pour l'empêcher d'administrer les territoires dont il a pris le contrôle en Syrie et en Irak, avait expliqué M. Cohen fin octobre, citant la vente en contrebande de pétrole, les rançons d'enlèvements et le racket comme méthodes de financements.

L'EI a amassé une fortune à un rythme sans précédent et ses sources de revenus ont une composition différente de celles de beaucoup d'autres organisations terroristes, a reconnu le diplomate américain, en le comparant à Al-Qaïda.

S'attaquer aux sources de financements du groupe armé ultra-radical sunnite est l'un des volets de la stratégie qu'avait exposée le 10 septembre le président américain Barack Obama pour affaiblir et au final détruire l'EI.

La stratégie à laquelle nous avons recours va entraver l'accès de l'EI aux financements, a assuré M. Cohen.







Commenter Washington affirme que les frappes ont réduit les recettes pétrolières de l'EI


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite