Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Opep affaiblit les cours, le Brent à un plus bas depuis 4 ans

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, descendant même à leur plus bas niveau en quatre ans à Londres, affectés par de nouveaux signes de divisions au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le baril de light sweet crude (WTI) coté sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour livraison en décembre a perdu 1,25 dollar, à 77,40 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance a terminé à 82,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,05 dollar par rapport à la clôture de vendredi. C'est son plus bas prix depuis octobre 2010.

Le marché pâtit de commentaires du Koweït laissant anticiper des négociations houleuses entre les membres de l'Opep sur la question de la réduction de leur production, a indiqué Michael Lynch de Strategic Energy and Economic Research.

Le ministre koweïtien du Pétrole Ali al-Omair a en effet estimé lundi que l'Opep ne devrait pas annoncer de baisse de son offre lors de sa prochaine réunion prévue le 27 novembre à Vienne, déclarant qu'une telle décision sera très difficile.

Les membres du cartel, qui assurent un tiers de la production mondiale de brut, apparaissent ainsi de plus en plus divisés sur les mesures à prendre lors de leur prochaine réunion ministérielle, malgré la très forte chute des prix du brut depuis cet été.

Ainsi, plusieurs pays membres (comme l'Arabie saoudite, chef de file du cartel) ont suivi le marché, réduisant leur prix de vente à leurs clients, signalant ainsi être plus préoccupés par leurs parts de marché que par le niveau des prix.

D'autres, comme le Venezuela ou l'Équateur, ont au contraire plaidé publiquement pour une réduction de la production afin d'arrêter la chute des prix sur le marché.

Les cours du brut ont aussi été pénalisés lundi par le rebond en cours du séance du dollar, qui reprenait de la vigueur après avoir pâti depuis vendredi d'un rapport sur l'emploi américain jugé en partie décevant.

Un renforcement du billet vert a tendance à rendre moins attractifs les achats de brut libellé en monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Alors que mardi est semi-férié aux Etats-Unis à l'occasion du Jour des Anciens Combattants, les investisseurs ne veulent pas prendre trop de risque à cet égard et préfèrent se placer en retrait, a estimé Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

L'évolution de la situation en Libye était aussi scrutée par les investisseurs, un regain de tensions géopolitiques la semaine dernière ayant fait craindre le retour de perturbations sur la production et l'exportation de brut dans ce pays.

Mais selon le porte-parole de la Compagnie nationale de pétrole (NOC), Mohamed Hrari, deux importants champs pétroliers du sud-ouest du pays attaqués par des hommes armés la semaine dernière étaient prêts à redémarrer et devraient être à nouveau opérationnels mercredi.

bur-jum/ppa/pb

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Pétrole: l'Opep affaiblit les cours, le Brent à un plus bas depuis 4 ans


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite