Menu
RSS
A+ A A-

JX Holdings sabre ses prévisions à cause d'une baisse du prix du pétrole

prix-du-petrole tokyotokyo: Le groupe pétrolier et minier japonais JX Holdings a sabré mardi ses prévisions annuelles à cause d'un recul significatif du prix du pétrole, tandis qu'a fondu de 80% son bénéfice net du premier semestre.
Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera le 31 mars 2015, JX Holdings table à présent sur un résultat net positif de 70 milliards de yens (au lieu de 120), soit un recul de 35% sur un an.

Cette dégradation est pour ainsi dire un retour à la case départ car le groupe avait relevé ses estimations à la fin du premier trimestre grâce alors à une hausse du tarif du baril de brut.

A la fin de la première moitié de l'année, son bénéfice net s'est établi à 17,7 milliards de yens (130 millions d'euros), contre près de 90 milliards un an plus tôt. Le deuxième trimestre a carrément été mauvais, en raison de charges exceptionnelles liées à une révision de valeur des stocks.

Pour l'ensemble des six mois passés en revue, les revenus de JX ont baissé de 5,8% sur un an à 5.442,42 milliards de yens (40 milliards d'euros) et son profit d'exploitation a fondu de 90% à 14,3 milliards.

JX a subi au Japon un recul de la demande de produits pétroliers à cause d'une baisse de la consommation d'essence à la suite de l'augmentation le 1er avril de la taxe sur la consommation. Les compagnies d'électricité clientes ont pour leur part moins commandé de pétrole pour leurs centrales thermiques, privilégiant les installations au gaz naturel.

En revanche, l'activité d'exploitation de pétrole et gaz a généré un chiffre d'affaires 10% plus important que l'an passé durant le même laps de temps, mais les profits afférents ont baissé de 34% en raison d'une hausse des coûts d'exploitation.

Dans le domaine des métaux, le groupe s'est félicité des bonnes performances de mines au Chili qui ont compensé la baisse du prix de vente des minerais.

JX souligne aussi qu'il profite d'une demande de matériaux pour l'industrie électronique grâce à la production de smartphones.

Pour ses nouveaux calculs de prévisions, le groupe a tenu compte un recul du pétrole brut et d'une dépréciation subséquente plus importante de la valeur des stocks, de sorte que son bénéfice annuel d'exploitation devrait n'être que de 105 milliards de yens au lieu de 175, ce qui représentera un repli de plus de 50% sur un an. Son chiffre d'affaires est pour sa part attendu en baisse de 5,6% sur un an à 11.720 milliards de yens au lieu de 12.050.

kap/mpd

JX HOLDINGS







Commenter JX Holdings sabre ses prévisions à cause d'une baisse du prix du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite