Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit à son plus bas depuis 2012, à 78,78 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont fini à leur plus bas niveau depuis deux ans lundi à New York, dans un marché plombé par la vigueur du dollar qui reléguait au second plan les espoirs d'une consommation énergétique solide aux Etats-Unis.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a reculé de 1,76 dollar, à 78,78 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il s'agit de son plus bas niveau en clôture depuis le 28 juin 2012.

Le marché s'est nettement cassé la figure, plombé comme le reste des matières premières par le dollar fort et par des craintes sur un tassement de l'économie mondiale, particulièrement en Chine, a commenté Oliver Sloup, de iiTrader.

Dopé par la perspective d'une normalisation anticipée de la politique monétaire aux États-Unis, dans un contexte de politiques encore extrêmement accommodantes ailleurs dans le monde, le billet vert grimpe en effet fortement depuis le milieu de la semaine dernière.

Lundi, il évoluait à des niveaux plus vus depuis août 2012 face à l'euro et décembre 2007 face au yen.

Un dollar plus fort décourage les acheteurs de brut munis d'autres devises, car le baril libellé dans la monnaie américaine devient plus cher pour eux.

Côté indicateurs, en Chine, un indice PMI d'activité publié par la banque HSBC a montré que la croissance de la production manufacturière chinoise a peu progressé par rapport à septembre, alimentant les inquiétudes d'un ralentissement de la deuxième économie mondiale. Le géant asiatique est aussi le deuxième consommateur mondial de brut.

En zone euro, la révision en baisse d'un indicateur manufacturier montrant que le secteur continue à stagner, sur fond de craintes accrues sur une économie qui peine à se ressaisir, a accentué le pessimisme des courtiers sur les perspectives de demande en or noir.

La morosité ambiante a fini par avoir raison du soupçon de bonne humeur observé en début de séance, qui avait permis au WTI de débuter la journée dans le vert.

Aux Etats-Unis en effet, les perspectives restent plus roses qu'ailleurs pour la demande, notait-on.

Outre des indicateurs économiques de bonne facture, jugés encourageants pour la consommation énergétique, un certain nombre de raffineries reprennent peu à peu leurs opérations après la période de maintenance saisonnière, ce qui va accélérer la demande en brut, a souligné Carl Larry, de Oil, Oulooks and Opinion.

Et une vague de froid précoce au nord-est des Etats-Unis, le premier consommateur d'oir noir au monde, avec des neiges du Minnesota à Chicago (Illinois) jusqu'au Maine fait craindre l'arrivée d'un hiver aussi dur que le précédent, a-t-il précisé.

ppa/jld/pb

HSBC HOLDINGS







Commenter Le pétrole finit à son plus bas depuis 2012, à 78,78 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 18:24

Fin des hydrocarbures: le Sénat rejette à nouveau le texte s…

Paris: Le Sénat à majorité de droite a rejeté à nouveau lundi le projet de loi sur la fin de la recherche...

lundi 18 décembre 2017 à 18:06

Le pétrole monte un peu, le marché avance à tâtons

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en fin d'échanges européens dans un marché sans direction forte après avoir intégré la...

lundi 18 décembre 2017 à 17:58

Les prix des carburants quasi stables en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont restés quasi stables la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 18 décembre 2017 à 17:11

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrob…

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le...

lundi 18 décembre 2017 à 16:06

La holding russe Sistema va payer des dommages record à Rosn…

Moscou: La justice russe a confirmé lundi en appel la condamnation de la holding Sistema à verser des dommages gigantesques au géant...

lundi 18 décembre 2017 à 15:32

Le pétrole new-yorkais ouvre en hausse, suit la grève au Nig…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais avançait à l'ouverture lundi, suivant la situation au Nigéria où l'entrée en grève de travailleurs...

lundi 18 décembre 2017 à 12:20

Brésil: nouvelle étape pour Total sur le champ de pétrole Li…

Paris: Le groupe français Total a annoncé lundi avoir pris sa décision d'investissement pour lancer le développement "à grande échelle" du champ...

lundi 18 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a…

Londres: Les prix du pétrole profitaient lundi en cours d'échanges européens de la faiblesse du dollar et de la baisse du nombre...

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite