Menu
RSS
A+ A A-

Le brut rebondit légèrement, après les chiffres sur l'emploi américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole esquissaient un léger rebond vendredi en fin d'échanges européens, au lendemain d'un plongeon de 10 dollars, dans un marché quelque peu rasséréné par des chiffres meilleurs qu'attendu sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis.

Vers 16H15 GMT (18H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin s'échangeait à 112,58 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,78 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait quant à lui de 95 cents à 100,75 dollars.

L'économie américaine a créé 244.000 emplois nets en données corrigées des variations saisonnières en avril, soit 10,4% de plus qu'en mars, et davantage qu'attendu, selon le rapport mensuel sur l'emploi du département du Travail.

C'est la plus forte hausse de l'emploi depuis le mois de mai 2009: un signe encourageant sur la santé de la reprise américaine, au lendemain de la nette progressions des inscriptions hebdomadaires au chômage qui avait affolé les marchés.

La nouvelle a permis aux cours du baril de se ressaisir quelque peu, après être descendus en début d'échanges européens jusqu'à 105,15 dollars à Londres, le plus bas niveau du Brent depuis le 21 février.

Les prix s'étaient effondrés jeudi de quelque 10 dollars à Londres comme à New York, pâtissant d'un renchérissement du dollar et d'un regain d'inquiétude sur la résistance de la demande pétrolière américaine face à un niveau de prix élevés.

"Cette chute brutale des cours correspond tout à fait aux signes croissants de destruction de la demande pétrolière, la flambée des prix des matières premières mettant à mal la croissance économique", observaient vendredi les experts de Capital Economics, qui misent sur une baisse des cours sous les 90 dollars d'ici à la fin de l'année.

Cependant, "les inquiétudes économiques n'auraient pas dû déclencher la violente chute de 10 dollars" jeudi, et les cours devraient rapidement remonter, estimait Amrita Sen, analyste de Barclays Capital.

"Il n'y a pas eu de changement majeur dans les fondamentaux du marché : la demande mondiale de pétrole reste robuste, tandis que l'offre pétrolière est devenue plus erratique", expliquait-elle, indiquant que "la tendance générale des prix devrait désormais être à la hausse".

"La perte de la production libyenne de brut léger et pauvre en soufre (très apprécié des raffineurs, ndlr) persiste, et il ne faut pas s'attendre à une résolution rapide de la situation, tandis que la contestation au Yémen a entraîné l'arrêt de la moitié de la production du pays, essentiellement du brut léger là aussi", a poursuivi Mme Sen.



Commenter Le brut rebondit légèrement, après les chiffres sur l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite