Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil: bénéfices et revenus 3T meilleurs qu'attendu malgré un recul de la production

prix-du-petrole New YorkNew York: La major pétrolière ExxonMobil a largement dépassé les attentes au troisième trimestre grâce à ses activités de raffinage, de distribution et à ses produits chimiques qui lui ont permis de compenser le recul de la production de brut sur fond de chute des prix.
De juillet à septembre, le bénéfice net trimestriel a progressé de 2,54% sur un an à 8,07 milliards de dollars, soit 1,89 dollar par action une fois amputé des éléments exceptionnels, selon un communiqué publié vendredi.

Le chiffre d'affaires a lui reculé de 4,34% sur un an à 107,490 milliards de dollars. Les analystes attendaient respectivement un bénéfice par action de 1,71 dollar et des revenus de 105,51 milliards de dollars.

La rentabilité a été tirée par l'aval et les activités chimiques qui ont compensé le recul des opérations de l'amont, explique le géant pétrolier.

Dans le raffinage et la distribution, le bénéfice a bondi de 73%% sur un an à 1,02 milliard de dollars. Le groupe invoque de fortes marges et des volumes et des prix.

Le bénéfice de la division de produits chimiques a augmenté de 20% à 1,2 milliard de dollars.

A Wall Street, le titre prenait 1,50% à 95,87 dollars vers 12H37 GMT, les investisseurs se réjouissant qu'ExxonMobil ait réussi à contrer la chute des prix du brut qui n'a pas beaucoup amputé ses bénéfices.

D'autant qu'ExxonMobil a racheté pour 3 milliards de dollars de ses actions, une rémunération indirecte de ses actionnaires.

Les prix du pétrole vendu à New York ont chuté de 14,18 dollars sur les trois derniers mois et de 17,69 dollars pour le Brent écoulé à Londres.

Mais dans l'ensemble, le tableau reste contrasté, notamment avec une baisse de la production de brut de 4,7% sur un an , principalement à cause de l'expiration d'une licence sur une concession à Abou Dhabi. La production de gaz a baissé elle de 2,9% dans un contexte de saturation.

En conséquence, sa branche production-exploration a affiché un bénéfice de 6,41 milliards de dollars, en baisse de 4,42% sur un an.

Pour le reste de l'année, ExxonMobil confirme sa prévision de produire 4 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à de nouveaux projets.

Seul hic, les dépenses d'investissement et d'exploration du groupe ont baissé de 6,72% à 9,83 milliards de dollars.

ExxonMobil ne dit rien sur la Russie, frappée par des sanctions économiques américaines. Son partenaire russe Rosneft a annoncé fin septembre avoir découvert du pétrole en Arctique dans un puits lors de recherches menées dans le cadre d'un projet commun.

Aux termes des dernières mesures prises par les États-Unis, les entreprises américaines avaient théoriquement jusqu'au 26 septembre pour mettre un terme à leurs activités dans cette région stratégique et potentiellement riche en hydrocarbures.

Mais ExxonMobil aurait reçu une dérogation des autorités américaines.

lo/nas

EXXONMOBIL

ROSNEFT







Commenter ExxonMobil: bénéfices et revenus 3T meilleurs qu'attendu malgré un recul de la production


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite