Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York et poursuit sa chute

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole continuaient leur glissade vendredi à New York, après leur dégringolade de près de 10 dollars la veille, malgré des chiffres de l'emploi meilleurs qu'attendu aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin s'échangeait à 99,70 dollars, en recul de 10 cents par rapport à la veille.

La correction se poursuivait sur le marché du pétrole, où le prix du baril avait fini jeudi sous les 100 dollars pour la première fois depuis la mi-mars.

Dans les échanges électroniques, le baril est même tombé à moins de 95 dollars, "mais les prix ont rebondi lorsque les chiffres de l'emploi ont été publiés, montrant une croissance meilleure qu'attendu de l'emploi dans le secteur privé même s'il y a toujours des inquiétudes sur le taux de chômage élevé", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les embauches se sont accélérées aux Etats-Unis en avril, avec 244'000 emplois nets créés, mais cela n'a pas empêché le taux de chômage de remonter après quatre mois de baisse à 9,0%, selon les chiffres officiels du département du Travail.

Le marché peinait malgré tout à se remettre des lourdes pertes de la veille, les deuxièmes plus grosses jamais observées en dollars pour le baril de light sweet crude en une séance, selon Barclays Capital.

Il restait "sous la pression de la hausse continue des stocks de brut et de statistiques commençant à montrer une nette baisse de la demande en essence aux Etats-Unis, en particulier en Californie et à New York où les prix sont traditionnellement parmi les plus élevés du pays", a souligné Andy Lipow.

Certains analystes tempéraient la signification du violent mouvement de la veille.

"Le mouvement à court terme d'hier (jeudi) était fonction d'un élan et d'échanges techniques, et sans changement significatif dans les éléments fondamentaux du marché, et il a créé des points d'entrée attractifs en exagérant franchement la baisse", a ainsi estimé Amrita Sen, de Barclays Capital.



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York et poursuit sa chute


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

lundi 18 septembre 2017 à 15:34

Le pétrole new-yorkais, nerveux face au seuil des 50 dollars…

New York: Le prix du baril pétrole coté à New York a débuté la séance en légère baisse lundi, les investisseurs faisant...

lundi 18 septembre 2017 à 12:39

Le pétrole évolue sans grande direction après une forte haus…

Londres: Les prix du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en cours d'échanges européens, mais restaient tout de même proche de...

lundi 18 septembre 2017 à 06:09

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, mais les gains étaient limités par de nouvelles inquiétudes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite