Menu
RSS

Le pétrole poursuit son rebond à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Le cours du pétrole coté à New York progressait à l'ouverture mardi, se reprenant après être descendu la veille sous la barre des 80 dollars le baril et avant le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre gagnait 10 cents, à 81,10 dollars.

Le WTI avait dégringolé lundi à un nouveau plus bas depuis fin juin 2012 (à 79,44 dollars le baril) avant de se reprendre en cours de séance. Mais cette forte baisse a suffi pour déclencher un rebond des prix qui se poursuit encore ce mardi, a estimé Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Les cours du brut sont aussi aidés par deux facteurs exogènes selon le spécialiste: la tendance à la hausse sur le marché des actions à Wall Street et l'accès de faiblesse du dollar.

Une baisse du billet vert rend en effet moins cher les matières premières libellées dans la monnaie américaine.

Ces éléments permettent au brut de susciter un peu d'intérêt malgré les nuages qui se profilent à l'horizon avant la prochaine réunion de l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, a avancé Matt Smith de Schneider Electric.

On s'attend à ce que le cartel ne fasse pas assez pour limiter sa production, ce qui continue à peser fortement sur les cours du brut au vu de la croissance constante de l'offre sur le marché mondial, a-t-il expliqué.

Le marché pétrolier mondial est actuellement déséquilibré, une offre trop abondante faisant face à une demande qui peine. Cette situation a conduit les prix du pétrole à dégringoler d'environ 25% depuis la mi-juin.

Les douze États membres du cartel doivent se réunir le 27 novembre à Vienne, pour discuter notamment de leur cible commune de production (actuellement fixée à 30 millions de barils par jour).

En raison des divergences évidentes entre les pays membres de l'Opep à propos de l'ajustement des capacités de production, il est peu probable qu'un accord significatif intervienne entre l'Arabie saoudite, qui plaide pour le statu quo, et le Venezuela et l'Algérie, qui militent pour une diminution importante de la production, a relevé Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

Manifestement, l'Arabie saoudite n'est pas prête à être, une nouvelle fois, la variable d'ajustement du marché pétrolier et préfère profiter de la baisse actuelle pour conquérir de nouvelles parts de marché, particulièrement en Asie, a-t-il souligné.

Les investisseurs se positionnaient également mardi matin avant la diffusion du rapport hebdomadaire des autorités américaines sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis mercredi.

On anticipe une hausse des réserves de brut de l'ordre de 3,8 millions de barils. Si c'est comme la semaine dernière, où on attendait une progression de 3 millions et on a eu un bond de plus de 7 millions de barils, cela pourait vraiment être fatal aux cours du WTI, a estimé Robert Yawger.







Commenter Le pétrole poursuit son rebond à l'ouverture à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 12:17

Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens, l'Opep s'évertuant à rassurer des marchés inquiets de la hausse apparemment...

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

vendredi 21 avril 2017 à 12:25

Le pétrole stable, la surabondance inquiète les marchés

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite