Menu
RSS
A+ A A-

Total cède des participations dans des gisements en Norvège pour 317 M USD

prix-du-petrole ParisParis: Le géant pétrolier Total a annoncé mardi avoir cédé au polonais PGNiG des participations dans quatre gisements norvégiens, dont celui de Gina Krog, pour un montant de 317 millions de dollars (environ 250 millions d'euros).
Total annonce que sa filiale Total E&P Norge AS a signé un accord avec PGNiG Upstream International pour la cession d'une participation de 8% dans le champ de Gina Krog situé en Norvège, ainsi que de ses participations dans les champs matures de Vilje (24,243%), Vale (24,243%) et Morvin (6%), précise le groupe français dans un communiqué.

L'accord est effectif au 1er janvier 2014, ajoute Total, qui précise toutefois que la transaction est encore soumise à l'approbation des autorités norvégiennes.

Cette cession est en ligne avec la stratégie de gestion dynamique du portefeuille d'actifs de Total, a précisé dans le communiqué Patrice de Viviès, directeur Europe du Nord dans la branche Exploration et Production de Total.

Le groupe a en effet engagé un programme de cessions d'actifs évalué entre 15 et 20 milliards d'euros. Fin septembre, 16 milliards de dollars avaient déjà été réalisés et 4 étaient en cours de cession, avait indiqué le groupe lors d'une journée investisseurs à Londres.

A cette occasion, Total avait également annoncé son intention de réaliser pour 10 milliards de dollars de cession d'actifs supplémentaires d'ici 2017.

L'objectif de cette stratégie, à laquelle s'ajoute un plan progressif de réduction de coûts jusqu'à 2 milliards de dollars par an en 2017, est de permettre au groupe d'augmenter sa trésorerie disponible.

Gina Krog est un gisement sous-marin de pétrole et de gaz en cours de développement qui doit produire à partir de 2017 un total de 60.000 barils de pétrole et 9 millions de mètres cube de gaz par jour.

Total conserve un intérêt de 30% dans Gina Krog, aux côtés des norvégiens Statoil (58,7%) et Det Norske (3,3%).

hdu-mhc/fpo/ggy

TOTAL

VALE

STATOIL







Commenter Total cède des participations dans des gisements en Norvège pour 317 M USD


Le pétrole en Norvège


lundi 02 octobre 2017

Total, Shell et Statoil s'allient dans le stockage de CO2 en…

Paris: Les géants pétroliers Total, Shell et Statoil ont annoncé lundi avoir signé un accord de partenariat pour développer un premier projet...

vendredi 08 septembre 2017

En Norvège, la difficile désaccoutumance au pétrole

Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège cherche officiellement à réduire sa dépendance au pétrole mais faire une croix...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

La Compagnie pétrolière française Total

Total va évaluer le potentiel pétrolier au large de la Guinée

lundi 09 octobre 2017

Paris: Total et les autorités guinéennes ont annoncé lundi que le groupe pétrolier et gazier français allait évaluer le potentiel en hydrocarbures au large de la Guinée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite