Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule sous le seuil des 80 dollars à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en net recul lundi, en dessous du seuil très surveillé des 80 dollars le baril, dans un marché craignant une demande énergétique peu vigoureuse en dépit de l'abondance de l'offre mondiale en brut.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre perdait 1,25 dollar, à 79,76 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après être descendu plus tôt jusqu'à 79,44 dollars.

Le WTI évoluait à des niveaux plus vus en séance depuis le 29 juin 2012, lorsque ses cours avaient baissé jusqu'à 78,28 dollars le baril. Le brut new-yorkais n'a pas terminé une séance sous la barre des 80 dollars depuis le 28 juin 2012.

Le marché s'attend à une nette surabondance de l'offre par rappport à la demande en 2015 et ces anticipations continuent à peser sur les prix, qui ont déjà fortement chuté depuis la mi-juin, a relevé Bart Melek, de TD Securities.

Or, il semble assez peu probable que les membres de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) décident de réduire leur production lors de leur prochaine réunion ordinaire, a-t-il ajouté.

Les membres du cartel se réuniront le 27 novembre prochain à Vienne pour discuter notamment de leur plafond commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour (mbj) depuis fin 2011.

La semaine dernière, les prix avaient amorcé un rebond après la publication d'informations de presse laissant entrevoir une réduction de l'offre de l'Arabie saoudite, le chef de file de l'Opep, en septembre par rapport à août, malgré une hausse de sa production.

Les opérateurs restaient aussi sur la réserve avant un rendez-vous économique clef cette semaine aux Etats-Unis, avec la réunion des membres du Comité directeur (FOMC) de la banque centrale américaine, la Fed, mardi et mercredi.

La plupart des courtiers se préparaient notamment à l'annonce de la fin du programme de rachats d'actifs mis en place par la banque centrale et guettaient d'éventuels signes sur le calendrier d'un possible relèvement de ses taux directeurs l'an prochain.

La politique monétaire très accommodante de la Fed a joué un rôle essentiel pour favoriser le crédit et l'investissement sur les marchés financiers ces dernières années et beaucoup redoutaient l'impact de la fin de cette époque de l'argent dit facile.







Commenter Le pétrole recule sous le seuil des 80 dollars à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite