Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole débute la semaine sans grande direction

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient un peu lundi en cours d'échanges européens, dans un marché sans grande direction où règnent toujours les attentes d'une poursuite de la baisse des prix sur fond d'offre mondiale abondante et de demande faible.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 85,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 94 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 51 cents, à 80,50 dollars.

Les prix du pétrole ont démarré la semaine avec peu de changement, observaient les analystes de Commerzbank.

Le marché de l'or noir restait tout de même sous la pression de craintes d'une surabondance persistante de l'offre mondiale face à une demande demeurant en berne.

Le surplus (d'offre) vers lequel s'avance l'industrie pétrolière l'année prochaine semble décourageant, même sans levée des sanctions envers l'Iran et avec une production libyenne erratique, soulignait David Hufton, analyste du cabinet PVM.

Ainsi, le pessimisme sur les prix reste très répandu et les analystes abaissent tous leurs prévisions de prix pour l'année prochaine, relevait M. Hufton.

La semaine dernière, les prix avaient amorcé un rebond après la publication d'informations de presse laissant entrevoir une réduction de l'offre de l'Arabie saoudite, le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en septembre par rapport à août.

Mais la probabilité d'une baisse unilatérale de l'offre saoudienne a diminué malgré les bas prix après des commentaires de responsables saoudiens qui ont estimé qu'ils étaient prêts à tolérer une période de prix bas, relevaient les analystes de Deutsche Bank.

Les investisseurs continuaient ainsi de surveiller tout commentaire des membres de l'Opep, avant la réunion du cartel le 27 novembre prochain à Vienne au cours de laquelle ils discuteront notamment de leur plafond commun de production, fixé à 30 millions de barils par jour (mb/j) depuis fin 2011.







Commenter Le pétrole débute la semaine sans grande direction

Commentaires   

0 #1 Jordan Jarron 27-10-2014 15:41
Quand pourrait se ressentir la dégringolade de fin septembre à la pompe (ou plus personnellement au prix du fioul domestique ?)
On est sur du 1,5 mois de décalage ?

Le prix au 27/10 est il celui de mi septembre (soit aux alentours de 93 $ le baril) ?


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite