Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit grâce à des spéculations sur l'Arabie Saoudite

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole progressaient nettement jeudi en fin d'échanges européens, bénéficiant de rumeurs sur une réduction de l'offre de l'Arabie Saoudite et d'indicateurs modestement encourageants en Chine et en Allemagne.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 86,48 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,77 dollar par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 1,34 dollar, à 81,86 dollars.

Les prix du pétrole ont fait volte-face (jeudi) en raison d'informations sur le fait que l'Arabie Saoudite a réduit son offre en septembre et des signes en provenance de la Chine et de l'Allemagne montrant que la croissance mondiale n'est peut-être pas aussi morose que prévu, expliquait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Des informations de presse ont suggéré que l'Arabie Saoudite avait réduit son offre sur le marché en septembre, alors que le chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'était jusqu'ici plutôt montré préoccupé par la sauvegarde de ses parts de marché.

Les opérateurs du marché pétrolier sont très attentifs à la moindre information sur les agissements des pays du cartel, qui doivent se réunir à Vienne le 27 novembre prochain. Jusqu'ici, ils ont eu l'air divisés sur la possibilité de réduire leur offre pour freiner la chute des cours de l'or noir (en baisse d'environ un quart depuis la mi-juin).

Jeudi, les prix du pétrole ont également bénéficié d'indicateurs légèrement positifs en Allemagne, première économie de la zone euro, et en Chine, deuxième consommateur mondial de brut.

La production manufacturière en Chine s'est un peu accélérée, l'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque HSBC - encore provisoire, le mois n'étant pas achevé - s'étant établi à 50,4 pour octobre, contre 50,2 en septembre.

Le secteur manufacturier s'est sans doute stabilisé quelque peu en octobre, mais l'économie montre toujours des signes d'affaiblissement de la demande, tempérait Qu Hongbin, économiste chez HSBC.

En Allemagne, la croissance de l'activité privée s'est redressée, l'indice PMI montant à son plus haut niveau en trois mois en octobre, selon le cabinet Markit. La situation dans l'ensemble de la zone euro reste toutefois fragile, avec une France à la peine et des signaux négatifs en matière d'emploi et d'évolution des prix.







Commenter Le pétrole rebondit grâce à des spéculations sur l'Arabie Saoudite

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 16 janvier 2017

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

jeudi 12 janvier 2017

L'Arabie optimiste sur une stabilisation du marché pétrolier

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh s'est dit optimiste jeudi sur la perspective d'une stabilisation du...

dimanche 25 décembre 2016

Arabie: un journal se retracte après l'annonce de la vente d…

Ryad: Le quotidien économique saoudien Al-Eqtisadiah s'est rétracté dimanche sur l'information qu'il avait publiée la veille affirmant que le géant pétrolier Aramco...


- Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 février 2017 à 05:03

Le pétrole stable ou presque en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient stables ou presque en Asie lundi, les espoirs suscités par la réduction de la production de...

dimanche 19 février 2017 à 13:11

Irak: réserves pétrolières en hausse, à 153 milliards de bar…

Bagdad: Les réserves prouvées de pétrole de l'Irak ont augmenté de 10 milliards de barils, à 153 milliards de barils, a indiqué...

vendredi 17 février 2017 à 20:52

Le pétrole presque stable à New York en l'absence de moteur

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proches de l'équilibre vendredi à New York, les espoirs suscités par la réduction...

vendredi 17 février 2017 à 18:12

Le pétrole perd un peu de terrain dans un marché toujours pr…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu vendredi en fin d'échanges européens, restant cantonnés dans des fourchettes étroites, tiraillés entre hausse...

vendredi 17 février 2017 à 15:19

Toujours sans élan, le pétrole ouvre en légère baisse à New …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse vendredi à New York, les espoirs suscités par la réduction de...

vendredi 17 février 2017 à 13:17

Le pétrole repart en petite baisse dans un marché sans impul…

Londres: Les prix du pétrole repartaient en légère baisse vendredi en cours d'échanges européens, restant cantonnés dans des fourchettes étroites, entre hausse...

vendredi 17 février 2017 à 07:51

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi en Asie, portés par l'espoir d'une nouvelle baisse de la production de l'Opep...

jeudi 16 février 2017 à 20:55

Le pétrole termine en légère hausse à New York, marché atone

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse jeudi à New York, les forces opposées d'une réduction de...

jeudi 16 février 2017 à 19:43

Nigeria: la justice réclame 150 millions de dollars à une ex…

Lagos: La justice nigériane a condamné jeudi l'ancienne ministre du pétrole Diezani Alison-Madueke, accusée de détournements de fonds publics, à rembourser au...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite