Menu
RSS

Le pétrole oscille faiblement autour de l'équilibre

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant toujours la hausse plus forte que prévu des stocks pétroliers américains et peu rassuré par la légère accélération de la production manufacturière en Chine.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 84,82 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 11 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 8 cents, à 80,60 dollars.

La forte hausse des stocks de brut continue de dominer le marché pétrolier, pesant sur le moral des opérateurs, expliquait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Le bond plus important que prévu des stocks de brut américain (+7,1 millions de baril) a plombé les cours du pétrole mercredi, le WTI ayant clôturé à son plus bas niveau depuis fin juin 2012.

Une hausse des réserves de brut est généralement mal reçue par le marché, qui y voit un mauvais signe pour la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

De plus, le rapport sur les stocks a montré que les États-Unis avaient produit près de 9 millions de barils de pétrole par jour la semaine dernière, soit un record depuis 29 ans. Même si ce brut n'est pas exporté, il déséquilibre le marché mondial en forçant les anciens fournisseurs des États-Unis à trouver d'autres débouchés sur un marché déjà bien approvisionné.

Dans un contexte qui reste baissier pour les cours du brut (offre abondance, demande tiède, dollar fort), les investisseurs n'étaient pas particulièrement rassurés par l'annonce jeudi de la légère accélération de la production manufacturière en Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir.

L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque HSBC - encore provisoire, le mois n'étant pas achevé - s'est établi à 50,4 pour octobre, contre 50,2 en septembre.

Le secteur manufacturier s'est sans doute stabilisé quelque peu en octobre, mais l'économie montre toujours des signes d'affaiblissement de la demande, commentait Qu Hongbin, économiste chez HSBC.

Nous estimons que les prix du pétrole resteront sous pression jusqu'à la prochaine réunion de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), la situation macroéconomique mondiale restant assez maussade tandis que l'offre mondiale de brut est abondante, indiquait Mme Sokou.

Les douze états membres du cartel, responsables d'un tiers de l'offre mondiale, se réunissent le 27 novembre prochain à Vienne.

Jusqu'ici, ils ont semblé divisés sur la possibilité de réduire leur offre, certains le souhaitant afin de limiter la chute des prix tandis que d'autres préfèrent sauvegarder leurs parts de marché.

Aucun pays de l'Opep n'est prêt à contribuer à une baisse de la production. L'Opep devrait donc avoir des difficultés à enlever le surplus d'offre sur le marché, jugeaient les experts de Commerzbank.

Depuis la mi-juin, les cours du brut ont perdu environ un quart de leur valeur.







Commenter Le pétrole oscille faiblement autour de l'équilibre

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 juin 2017 à 12:48

Le pétrole tente de se reprendre après une nouvelle dégingol…

Londres: Les prix du pétrole montait un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir de nouveau dégringolé la...

jeudi 22 juin 2017 à 06:02

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter jeudi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur l'excès d'offre mondiale et d'incapacité apparente...

mercredi 21 juin 2017 à 21:05

Le pétrole au plus bas de l'année face aux doutes sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi mercredi leur dégringolade, tombant à leur plus bas depuis le début de l'année...

mercredi 21 juin 2017 à 18:23

Le pétrole reste plombé par l'offre malgré la baisse des sto…

Londres: Les cours du pétrole ne parvenaient pas à se reprendre mercredi en fin d'échanges européens, malgré la baisse des réserves américaines...

mercredi 21 juin 2017 à 17:04

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé un peu plus fortement que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des...

mercredi 21 juin 2017 à 15:33

Le pétrole esquisse un très léger rebond après sa dégringola…

New York: Les cours du pétrole rebondissaient très légèrement mercredi à l'ouverture à New York, dans l'attente des chiffres hebdomadaires sur les...

mercredi 21 juin 2017 à 14:39

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctiqu…

Oslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer...

mercredi 21 juin 2017 à 12:42

Le pétrole reste sous pression au lendemain d'une forte bais…

Londres: Les prix du pétrole restaient sous pression mercredi en cours d'échanges européens, s'installant proches de plus bas en sept mois atteint...

mercredi 21 juin 2017 à 10:47

Norvège: la production pétrolière baisse de 5% en mai

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en mai, a annoncé mercredi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite