Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reste quasi stable à New York, dans un marché concentré sur la demande

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole évoluaient autour de l'équilibre lundi à New York, dans un marché qui tentait de se stabiliser après une semaine agitée et se voulant plus optimiste sur les perspectives de demande en brut aux Etats-Unis.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre cédait 3 cents, à 82,72 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On se prépare à une certaine stabilisation des marchés financiers cette semaine après un mois d'octobre agité, a indiqué Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion.

Selon lui, les investisseurs recommencent à se concentrer sur la demande, sur fond d'une économie plus vigoureuse aux Etats-Unis, et cela soutient les prix du brut sur le marché new-yorkais.

En outre, les cours du WTI bénéficiaient, comme ceux du Brent à Londres, de l'annonce par l'Arabie saoudite au cours du week-end de la cessation d'un champ pétrolier commun avec le Koweït. L'Arabie saoudite a évoqué des raisons de protection de l'environnement, mais la fermeture unilatérale des opérations est contestée par le Koweït.

Pour les analystes de Commerzbank, l'interruption de la production de ce gisement, qui est de 311.000 barils par jour, est temporaire et n'est pas liée à une volonté de stabiliser les prix du fait de la raison évoquée par l'Arabie saoudite.

Les courtiers se préparaient par ailleurs aux Etats-Unis à surveiller la publication des chiffres du Département américain de l'Energie (DoE) sur les réserves de brut américain.

On s'attend à ce que les raffineries accélèrent petit à petit la cadence avec la fin de la période de maintenance qui se rapproche, et que les stocks de brut se mettent à baisser, a estimé M. Lary.

Ces statistiques hebdomadaires sont considérées comme un baromètre important pour jauger la demande du premier consommateur mondial d'or noir de la planète.

A l'échelle internationale, les investisseurs regardaient du côté de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avant la prochaine réunion ordinaire de ses membres le 27 novembre à Vienne dans un contexte de craintes sur l'abondance de l'offre pétrolière dans le monde et de chute des prix depuis juin.

Les membres de l'Opep, qui pompent un tiers du brut mondial, n'ont pas manifesté d'intention unanime de réduire leur production pour équilibrer le marché.

Les pays en faveur d'une réduction de la production ne sont encore qu'une faible minorité. Vendredi, la Libye a appelé à un diminution de la production de l'Opep mais n'est pas disposée à le faire elle-même, ont noté les experts de Commerzbank.

bur-ppa/jld/pb

COMMERZBANK







Commenter Le pétrole reste quasi stable à New York, dans un marché concentré sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite