Menu
RSS
A+ A A-

Statoil: le directeur général démissionne et passe chez BG

prix du petrole norvègeOslo: Le chef de Statoil, Helge Lund, a démissionné mercredi pour prendre la tête du britannique BG, après avoir présidé à une croissance formidable du géant norvégien des hydrocarbures, dont la capitalisation a presque triplé sous son égide.
M. Lund, qui dirigeait Statoil depuis 10 ans, quitte son poste de directeur général avec effet immédiat, a annoncé Statoil dans un communiqué.


Il sera temporairement remplacé par Eldar Saetre, directeur financier jusqu'en 2010 puis vice-président de la division marketing, traitement et énergies renouvelables.


"J'aurais pu continuer un moment mais il y a un temps pour tout", a déclaré M. Lund.


"C'est important de se renouveler, tant pour Statoil que pour moi. Je suis arrivé à la conclusion que l'heure était venue pour moi de changer", a ajouté le dirigeant, qui aura 52 ans jeudi.


Sous son impulsion, Statoil, poids lourd de l'économie norvégienne, a énormément grossi. Le groupe, détenu à 67% par l'État norvégien, pesait un peu plus de 500 milliards de couronnes (60 milliards d'euros) mardi à la clôture contre 189 milliards au moment de l'entrée en fonctions de M. Lund.


Dans les premiers échanges, l'action abandonnait 2,54% à la Bourse d'Oslo, plombée par l'annonce de la démission mais aussi par la baisse du cours du baril, sur un marché étale.


Ces dernières années, Statoil a avalé la division hydrocarbures de son compatriote Norsk Hydro, s'est séparée de ses stations-service, s'est aventurée davantage dans les contrées arctiques et s'est internationalisée avec d'importants projets en Afrique (Angola, Tanzanie...), au Brésil ou encore dans les hydrocarbures non-conventionnels en Amérique du Nord.


M. Lund a également été unanimement salué en Norvège pour la façon humaine dont il a géré les suites de l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas par des islamistes en janvier 2013. Au total, 40 employés, dont cinq Norvégiens travaillant pour Statoil, avaient été tués.


"Le bilan de Helge est parlant. Il a bâti un portefeuille de classe mondiale dans l'exploration et la production et la compagnie fait maintenant l'admiration générale pour son expertise technique, ses performances financières et sa solide culture de création de valeur", a commenté Andrew Gould, le président du conseil d'administration de BG, dans un communiqué distinct.


Le ministre norvégien du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien, a aussi rendu un hommage appuyé à M. Lund.


"Pendant ses 10 ans comme chef, Helge Lund a dirigé Statoil d'une manière exemplaire", a-t-il estimé. "Sous sa direction, l'entreprise s'est renforcée à la fois en Norvège et à l'international, et elle a dégagé une rentabilité parmi les meilleures du secteur".






Commenter Statoil: le directeur général démissionne et passe chez BG


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil: l'Amérique du Nord pèse encore sur les résultats

jeudi 26 octobre 2017

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a publié jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, une nouvelle fois plombés par une dépréciation de ses actifs nord-américains.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite