Menu
RSS
A+ A A-

Statoil: le directeur général démissionne et passe chez BG

prix du petrole norvègeOslo: Le chef de Statoil, Helge Lund, a démissionné mercredi pour prendre la tête du britannique BG, après avoir présidé à une croissance formidable du géant norvégien des hydrocarbures, dont la capitalisation a presque triplé sous son égide.
M. Lund, qui dirigeait Statoil depuis 10 ans, quitte son poste de directeur général avec effet immédiat, a annoncé Statoil dans un communiqué.


Il sera temporairement remplacé par Eldar Saetre, directeur financier jusqu'en 2010 puis vice-président de la division marketing, traitement et énergies renouvelables.


"J'aurais pu continuer un moment mais il y a un temps pour tout", a déclaré M. Lund.


"C'est important de se renouveler, tant pour Statoil que pour moi. Je suis arrivé à la conclusion que l'heure était venue pour moi de changer", a ajouté le dirigeant, qui aura 52 ans jeudi.


Sous son impulsion, Statoil, poids lourd de l'économie norvégienne, a énormément grossi. Le groupe, détenu à 67% par l'État norvégien, pesait un peu plus de 500 milliards de couronnes (60 milliards d'euros) mardi à la clôture contre 189 milliards au moment de l'entrée en fonctions de M. Lund.


Dans les premiers échanges, l'action abandonnait 2,54% à la Bourse d'Oslo, plombée par l'annonce de la démission mais aussi par la baisse du cours du baril, sur un marché étale.


Ces dernières années, Statoil a avalé la division hydrocarbures de son compatriote Norsk Hydro, s'est séparée de ses stations-service, s'est aventurée davantage dans les contrées arctiques et s'est internationalisée avec d'importants projets en Afrique (Angola, Tanzanie...), au Brésil ou encore dans les hydrocarbures non-conventionnels en Amérique du Nord.


M. Lund a également été unanimement salué en Norvège pour la façon humaine dont il a géré les suites de l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas par des islamistes en janvier 2013. Au total, 40 employés, dont cinq Norvégiens travaillant pour Statoil, avaient été tués.


"Le bilan de Helge est parlant. Il a bâti un portefeuille de classe mondiale dans l'exploration et la production et la compagnie fait maintenant l'admiration générale pour son expertise technique, ses performances financières et sa solide culture de création de valeur", a commenté Andrew Gould, le président du conseil d'administration de BG, dans un communiqué distinct.


Le ministre norvégien du Pétrole et de l'Énergie, Tord Lien, a aussi rendu un hommage appuyé à M. Lund.


"Pendant ses 10 ans comme chef, Helge Lund a dirigé Statoil d'une manière exemplaire", a-t-il estimé. "Sous sa direction, l'entreprise s'est renforcée à la fois en Norvège et à l'international, et elle a dégagé une rentabilité parmi les meilleures du secteur".






Commenter Statoil: le directeur général démissionne et passe chez BG

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil se désengage des sables bitumineux au Canada

jeudi 15 décembre 2016

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a annoncé, au prix d'une grosse dépréciation, son désengagement de l'exploitation controversée des sables bitumineux au Canada, une décision saluée par les défenseurs de l'environnement.


- Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

jeudi 23 février 2017 à 17:44

Le monde du pétrole circonspect sur les politiques de Donald…

Londres: Les acteurs internationaux du pétrole s'interrogent sur l'impact de la nouvelle administration américaine sur le marché mondial, au moment où le...

jeudi 23 février 2017 à 17:17

USA: les stocks de pétrole montent moins que redouté, malgré…

New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis et atteint un niveau record, mais leur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite