Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit sur une chute de presque 4 dollars à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont enregistré une très forte chute mardi à New York, restant englués dans une spirale baissière affectant le marché depuis juin, sur fond de surabondance de l'offre et de craintes sur la demande mondiale en brut.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre a perdu 3,90 dollars, à 81,84 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à son plus bas niveau depuis le 28 juin 2012.

Il s'agit aussi de la plus grosse chute en pourcentage (4,5%) des prix de l'or noir coté à New York sur une séance depuis novembre 2012, selon l'agence de presse Dow Jones Newswires.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance plongeait sous la barre des 84 dollars le baril, à des niveaux plus vus depuis novembre 2010.

Les prix ont dégringolé de près de 24% depuis mi-juin à New York, tandis qu'à Londres ils ont perdu près de 27% sur cette période.

Les nouvelles prévisions de l'AIE (l'Agence internationale de l'Énergie, ndlr) qui a revu en baisse ses attentes pour la demande mondiale en 2014 et en 2015, combinées à l'absence d'appel à une réunion d'urgence de l'Opep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ont précipité une nouvelle chute des prix, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Du fait de la faiblesse de la croissance économique mondiale, l'agence table désormais sur une demande planétaire d'or noir de 92,4 millions de barils par jour (mbj) en 2014 et 93,5 mbj en 2015 (contre respectivement 92,6 mbj et 93,8 mbj auparavant).

Le marché semble avoir capitulé. D'importants seuils techniques ont été franchis au cours des dernières semaines et tout porte à croire que la chute (des prix du pétrole) n'est pas prête de s'arrêter à moins d'une action rapide de l'Opep, a jugé Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque.

Par le passé, l'Opep, qui pompe un tiers du brut mondial (environ 30 mbj), a pu moduler son offre pour maintenir les prix du brut à un niveau qui lui convenait.

Mais récemment, ses membres, qui se réunissent le 27 novembre à Vienne, n'ont pas manifesté de volonté unanime de réduire leur production, des dissensions apparaissant même entre eux.

Il semble que les membres du cartel préfèrent jouer la carte de l'offre et de la demande, en se disant qu'un plongeon des prix finira par avoir des répercussions sur les investissements dans le secteur pétrolier et entraînera in fine une réduction de l'offre, a estimé M. Lipow.







Commenter Le pétrole finit sur une chute de presque 4 dollars à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite