Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: les craintes sur la demande plombent encore ses prix à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mardi à l'ouverture à New York, plombés par des craintes sur la zone euro et par la révision en baisse de la croissance de la demande pétrolière mondiale par l'Agence internationale de l'énergie (AIE).
Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre perdait 60 cents, à 85,14 USD, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), évoluant à des niveaux plus vus depuis juillet 2012.


"L'offre en brut est trop abondante et on ne perçoit aucun signe de la part des pays de l'Opep", l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, laissant anticiper une réduction de leur production "pour endiguer la baisse des prix", a relevé John Kilduff, de Again Capital.


Les membres du cartel, qui pompe un tiers du brut mondial, se réuniront le 27 novembre à Vienne.


Les États-Unis produisent de plus en plus de brut et, même s'ils ne l'exportent pas, cela déséquilibre le marché mondial en forçant leurs anciennes sources d'importations à trouver d'autres débouchés sur un marché déjà bien approvisionné.


Les pays de l'Opep semblent donc moins préoccupés par le niveau des prix que par leurs parts de marchés, notamment en Asie.


Or, "un chiffre allemand préoccupant aujourd'hui accentue encore la faiblesse de l'activité économique européenne et les inquiétudes d'une nouvelle baisse de la demande" dans la région, a noté M. Kilduff.


Berlin a revu en baisse ses prévisions de croissance de la première économie de la zone euro, à 1,2% pour 2014 et 1,3% pour 2015, mais ne voit "aucune raison" d'infléchir sa politique économique.


Le marché réagissait aussi à la nouvelle révision en baisse mardi des prévisions de croissance pour la demande mondiale de pétrole par l'AIE en 2014 et 2015.


L'agence table désormais sur une hausse de 700'000 barils par jour de la demande planétaire d'or noir en 2014, à 92,4 mio de barils par jour (mbj), soit 200'000 barils de moins que l'estimation précédente de 92,6 mbj, indique-t-elle dans son rapport mensuel d'octobre. Pour 2015, la consommation est également abaissée de 93,8 mbj à 93,5 mbj.


Cette faiblesse de la demande, combinée à une offre mondiale surabondante, pèse depuis des mois sur les prix du pétrole -- qui ont perdu près de 24% à Londres et 21% à New York depuis la mi-juin.






Commenter Pétrole: les craintes sur la demande plombent encore ses prix à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite