Menu
RSS
A+ A A-

L'AIE abaisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour 2014 et 2015

prix-du-petrole ParisParis: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a de nouveau abaissé mardi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2014 et 2015, du fait de la faiblesse de la croissance économique mondiale, qui associée à une offre repartie à la hausse pèse sur les prix du pétrole.
L'AIE table désormais sur une hausse de 700'000 barils par jour de la demande planétaire d'or noir en 2014, à 92,4 millions de barils par jour (mbj), soit 200'000 barils de moins que l'estimation précédente de 92,6 mbj, indique-t-elle dans son rapport mensuel d'octobre.


"Pour 2014, les contractions dans les pays de l'OCDE des zones Europe et Asie/Océanie compensent la croissance moyenne de 1 mbj des économies hors-OCDE", note l'Agence.


Pour 2015, la consommation est également abaissée de 93,8 mbj à 93,5 mbj. Elle augmentera cependant de 1,1 mbj par rapport à cette année, alors que "la toile de fond macroéconomique s'éclaircit", et sera surtout tirée par les pays non membres de l'Organisation de coopération et de développement économique.


L'AIE avait déjà révisé à la baisse ses prévisions en août et septembre.


La production de brut est repartie à la hausse en septembre à 93,8 mbj, soit 910'000 barils par jour de plus que le mois précédent.


Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont pompé 30,66 mbj, soit 415'000 barils de plus par jour qu'en août, grâce à la poursuite de la reprise en Libye et une meilleure production en Irak.


Les pays n'appartenant pas au cartel pétrolier ont eux produit 495'000 barils supplémentaires par jour pour atteindre 56,7 mbj, grâce à la fin d'arrêts de maintenance en Amérique du Nord, en mer du Nord, en Russie et en Europe de l'Est.


Sur un an, la production s'affiche en hausse de 2,8 mbj, tirée à la fois par la production des pays de l'OPEP et des pays hors-OPEP.


Dans ce contexte "d'offre abondante, d'une croissance de la demande ralentie et d'un dollar fort", les prix du brut ont poursuivi leur mouvement à la baisse pour le troisième mois consécutif, avec un cours du baril de Brent désormais en dessous de 90 dollars le baril en octobre, écrit l'AIE.






Commenter L'AIE abaisse ses prévisions de demande mondiale de pétrole pour 2014 et 2015


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite