Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York après être tombé au plus bas en 17 mois

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, rebondissant après être passé sous la barre des 90 dollars pour la première fois depuis avril 2013 dans un marché s'inquiétant pour la demande face à une offre abondante.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre a gagné 28 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 91,01 dollars. Il était tombé en cours de séance jusqu'à 88,18 dollars.

Le cours du brut américain s'est redressé après s'être approché du seuil des 88 dollars, un niveau de résistance important selon Phil Flynn de Price Futures Group, et dans le sillage de la remontée des indices sur le marché des actions à Wall Street.

Mais à l'instar du net repli des prix du diesel et de l'essence, l'ensemble du complexe pétrolier reste sous la pression de la peur d'un ralentissement général de la croissance mondiale, a souligné l'analyste indépendant Andy Lipow.

Les dernières statistiques économiques en provenance d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis se sont en effet révélées plutôt négatives et les investisseurs redoutent une demande énergétique plus faible.

Des propos de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, confortait ce sentiment: dans un discours à Washington, elle a assuré craindre une longue période de croissance économique médiocre sur le globe et a laissé entendre que son institution pourrait revoir à la baisse ses prévisions économiques.

Dans le même temps, l'offre de brut sur le marché mondial reste très abondante.

La production ne cesse de grimper aux Etats-Unis grâce aux nouvelles techniques d'extraction et d'exploitation du pétrole de schiste. Elle devrait atteindre 9,5 millions de barils par jour en 2015 - un maximum depuis 1970 - ce qui réduit les besoins d'importation, provoquant notamment la redirection du pétrole d'Afrique de l'Ouest vers le marché européen, qui est déjà bien approvisionné.

En Russie, la production aurait atteint son plus haut niveau en huit mois et on s'attend à ce que le Kurdistan produise plus d'un million de barils par jour d'ici la fin de l'année prochaine, a indiqué Matt Smith de Schneider Electric.

Et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui pompe environ un tiers du brut mondial, ne donne pour l'instant pas de signes d'une intention de réduire sa production, a relevé Phil Flynn. Au contraire, son membre principal, l'Arabie saoudite, semble vouloir conserver sa place de numéro un en proposant un prix réduit à la Chine, a-t-il expliqué.







Commenter Le pétrole rebondit à New York après être tombé au plus bas en 17 mois


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite