Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole peine à poursuivre son rebond

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre leur rebond de la veille, mardi en cours d'échanges européens, après plusieurs semaines de chute, dans un marché digérant un chiffre décevant sur la production manufacturière en Chine.
Vers 10H05 GMT (12H05 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 97,51 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grappillait 19 cents, à 94,76 dollars.

Le marché pétrolier se situe dans une zone charnière. Si le rebond technique entamé la semaine passée se poursuit au-delà du (seuil) des 95 dollars le baril, on peut anticiper une hausse à moyen terme du pétrole, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

La plupart des informations liées à l'offre sont déjà intégrées dans les cours du brut, donc, en l'absence de nouvelles informations baissières du côté de la demande, les prix pourraient entamer une hausse liée à des couvertures de positions à découvert, abondait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Ces dernières semaines, les investisseurs ont massivement parié sur la chute des cours du brut, ce qui a d'ailleurs accentué leur baisse (environ -15% depuis la mi-juin), précisaient les analystes de Commerzbank.

Dans ce contexte de rebond technique, les investisseurs digéraient mardi la progression stable de la production manufacturière chinoise en septembre, qui confirme le ralentissement de l'activité dans la deuxième économie mondiale.

L'indice PMI des directeurs d'achat calculé par la banque HSBC s'est établi pour septembre à 50,2, exactement au même niveau qu'en août, chez le deuxième consommateur de brut de la planète. C'est une forte révision en baisse par rapport à l'indice provisoire de 50,5 dévoilé le 23 septembre par HSBC.

Ainsi, on voit mal en l'état actuel quel serait le catalyseur suffisant pour alimenter une hausse durable des cours du brut, tempérait M. Dembik.

Le marché fait face à un surplus d'offre et les récents chiffres chinois du secteur manufacturier ont tout pour éveiller les pires inquiétudes des investisseurs. Il faudrait certainement une sévère correction du dollar américain pour durablement faire progresser le prix du baril, jugeait-il.

Le dollar a atteint son plus haut niveau depuis deux ans face à l'euro mardi et restait proche de ces plus hauts en six ans face au yen. Le renforcement du billet vert rend les matières premières libellées dans la monnaie américaine plus onéreuses pour les investisseurs munis d'autres devises.







Commenter Le pétrole peine à poursuivre son rebond


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite