Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le brut sans orientation en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole étaient sans orientation vendredi en Asie après les première frappes sur des raffineries contrôlées par l'organisation Etat islamique (EI) en Syrie.
Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre progressait de trois cents, à 92,56 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance perdait sept cents, à 96,93 dollars.


Les prix du pétrole devraient résister ou monter en séance en raison des risques géopolitiques, estimait Ric Spooner, analyste chez CMC Markets. "Les investisseurs gardent à l'esprit les développements en Ukraine et les bombardements américains en Syrie et en Irak", selon lui.


Moscou, Kiev et l'Union européenne devaient reprendre ce vendredi les discussions sur les livraisons de gaz russe à l'Europe.


La Russie a coupé mi-juin ses livraisons de gaz à l'Ukraine, qui refuse la hausse des prix imposée par le géant gazier russe Gazprom dans le contexte de la crise entre Kiev et Moscou, et qui a accumulé, selon la Russie, 5,3 milliards de dollars d'impayés.


Les discussions trilatérales visent à résoudre ce contentieux et garantir ainsi les livraisons à l'UE, qui dépend à hauteur de 30% de la Russie pour son approvisionnement en gaz, dont la moitié transite par l'Ukraine.


Parallèlement, les sept pays les plus développés, réunis au sein du G7, ont menacé la Russie de nouvelles sanctions en cas de non-respect du cessez-le-feu.


Au Moyen-Orient, des avions de combat des États-Unis, d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis ont frappé pour la première fois jeudi dans l'est syrien 12 raffineries contrôlées par l'EI, qui constituent l'une de ses principales sources de revenu.


D'après les estimations du Pentagone, le ministère de la Défense aux Etats-Unis, ces installations pétrolières génèrent environ deux millions de dollars par jour en revenus pour l'organisation sunnite extrémiste.


Ces frappes avaient néanmoins dans l'immédiat peu d'effet sur les cours car l'offre pétrolière mondiale de brut est abondante et les livraisons en provenance de la région n'ont pas été affectées. Elles se redressent même dans le cas de la Libye, après avoir été bloquées pendant un an entre juillet 2013 et juillet 2014.


Jeudi, le baril de "light sweet crude" avait fini à 92,53 dollars, en baisse de 27 cents, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé à 97,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 5 cents par rapport à la clôture de mercredi.






Commenter Pétrole: le brut sans orientation en Asie


Le pétrole en Asie


vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en très légère hausse jeudi, une progression progression des réserves américaines de brut ayant tempéré...

mercredi 15 novembre 2017

Le pétrole continue de chuter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de chuter mercredi en Asie sous l'effet de la révision à la baisse par l'Agence internationale...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite