Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, revigoré par un indicateur chinois

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole coté à New York débutaient la séance en hausse mardi, revigorés par le rebond inattendu de la production manufacturière en Chine, en attendant les chiffres des réserves de brut aux Etats-Unis mercredi.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre, dont c'était le premier jour de cotation, gagnait 34 cents, à 91,21 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Nous avons reçu d'assez bonnes nouvelles de la Chine au cours de la nuit, et bien qu'elles ne soient pas spectaculaires, cela laisse anticiper une demande énergétique un peu plus solide qu'attendu, a remarqué Bart Melek, de TD Securities.

La production manufacturière chinoise a repris de la vigueur en septembre, a annoncé mardi la banque HSBC, offrant un répit à la deuxième économie mondiale confrontée à d'autres signes d'essoufflement.

L'indice PMI provisoire des directeurs d'achat s'est établi à 50,5 pour le mois courant, contre 50,2 en août.

Les investisseurs du marché pétrolier surveillent attentivement l'évolution de la deuxième économie mondiale, la Chine étant le deuxième consommateur mondial de brut et l'un des principaux facteurs de croissance de la demande d'or noir dans le monde.

Mais selon les analystes de Commerzbank, le rebond de la production manufacturière chinoise ne sera probablement pas suffisant pour calmer les inquiétudes sur la demande, qui font partie des facteurs ayant plombé les prix du brut ces derniers mois (baisse de 15% depuis la mi-juin).

Pour que les prix du pétrole se redressent, il faudrait une amélioration des perspectives de demande ou d'importantes interruptions d'offre, ont-ils prévenu.

Les opérateurs se préparaient par ailleurs aux Etats-Unis à la publication mercredi de statistiques hebdomadaires sur les stocks de pétrole, considérées comme un baromètre de l'appétit énergétique du premier consommateur de brut au monde.

Elles devraient souligner le passage saisonnier du marché de la fin de la période des grands déplacements en voiture de l'été vers l'entrée en période de maintenance des raffineries américaines, a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

Le rapport du département américain de l'Energie (DoE) était attendu dans la matinée, vers 14H30 GMT.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, revigoré par un indicateur chinois


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite