Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à New York, pénalisé par un dollar fort

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en baisse vendredi, pénalisés par la hausse du dollar et des inquiétudes sur la demande mondiale.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre perdait 66 cents, à 92,41 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le dollar a encore pesé nettement sur le prix du pétrole aujourd'hui, a noté Phil Flynn, de Price Futures Group.

En effet, alors que la Réserve fédérale nous prépare doucement à la remontée de ses taux, en Europe, en Chine et ailleurs, des mesures de relance sont engagées pour stimuler les économies, et cette différence de perspective donne beaucoup de vigueur au billet vert, a-t-il poursuivi.

La monnaie américaine évolue actuellement à des niveaux inconnus depuis six ans face au yen et depuis 14 mois face à l'euro.

Or un dollar fort rend les achats de brut, libellés en dollars, plus coûteux et donc moins attractifs pour les acheteurs munis d'autres devises.

Et, en dehors de l'économie américaine qui semble se porter plutôt mieux, la vigueur de l'économie mondiale inquiète en particulier en Europe, a ajouté John Kilduff, de Again Capital.

Du côté de l'offre, le marché a continué de souffrir du net rebond des réserves de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, un signe peu encourageant pour la demande du premier consommateur mondial de brut, a aussi relevé M. Kilduff.

Selon les chiffres du département américain de l'Énergie (DoE) publiés mercredi, les réserves d'or noir ont gonflé de 3,7 millions de barils lors de la semaine achevée le 12 septembre, alors que les experts tablaient en moyenne sur un recul de 1,2 million de barils.

En outre, les États-Unis ont produit la semaine dernière quelque 8,838 millions de barils par jour (mbj), un record depuis mars 1986, lorsque 8,939 mbj avaient été extraits.

Les opérateurs du monde entier ont toutefois pousé un soupir de soulagement en voyant que l'Ecosse reste dans le giron du Royaume-Uni, après l'échec du oui au référendum sur son indépendance jeudi, a noté Matt Smith, de Schneider Electric.

Les places financières avaient craint qu'une victoire du camp de l'indépendance ne crée un précédent en Europe, favorisant les velléités sécessionnistes d'autres régions, en Espagne notamment, et déstabilise une région déjà affaiblie par une économie fragile.

Au final, les prix du WTI terminaient la semaine sur une note relativement stable, légèrement au-dessus des 92 dollars, après une semaine particulièrement volatile.







Commenter Le pétrole finit en baisse à New York, pénalisé par un dollar fort

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

jeudi 23 février 2017 à 06:39

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

jeudi 23 février 2017 à 01:21

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements…

San francisco: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec...

mercredi 22 février 2017 à 20:52

Le pétrole se replie sur un marché qui reste hésitant

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi, poursuivant des mouvements hésitants sur un marché qui peine toujours à se...

mercredi 22 février 2017 à 18:16

Le pétrole recule, la crainte d'une surabondance de l'offre …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille, le marché ne se défaisant...

mercredi 22 février 2017 à 15:14

Le pétrole baisse à New York, sans grande actualité

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sans nouvel élément pour relancer un marché toujours...

mercredi 22 février 2017 à 14:14

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de l…

Londres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs...

mercredi 22 février 2017 à 12:33

Le pétrole baisse un peu au lendemain d'une forte hausse

Londres: Les prix du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en cours d'échanges européens, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après une forte...

mercredi 22 février 2017 à 04:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en Asie, portés par des propos jugés encourageants de l'Opep sur la limitation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite