Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule à New York, pénalisés par le bond des stocks de brut américain

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont terminé en baisse mercredi, pénalisés par une hausse surprise des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière, et par un rebond du dollar après une décision de la Réserve fédérale américaine.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a cédé 46 cents, à 94,42 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La baisse des prix du pétrole a été provoquée aujourd'hui par la hausse surprise des réserves de brut aux Etats-Unis mais aussi par le regain de vigueur du dollar en fin de séance, a noté John Kilduff, de Again Capital.

Selon les chiffres du département américain de l'Énergie (DoE) publiés mercredi, les stocks de brut ont gonflé de 3,7 millions de barils lors de la semaine achevée le 12 septembre, alors que les experts tablaient en moyenne sur un recul de 1,2 million de barils.

Une hausse des réserves de brut américaines est généralement mal reçue par le marché, car elle peut refléter une demande énergétique moins vigoureuse que prévu aux Etats-Unis, le premier consommateur mondial d'or noir.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont elles augmenté de 300.000 barils, un chiffre proche des attentes des analystes (+400.000 barils).

Les stocks d'essence ont de leur côté reculé de 1,6 million de barils, alors que les experts s'attendaient à ce qu'ils ressortent inchangés.

En outre, selon le DoE, les États-Unis ont produit quelque 8,838 millions de barils par jour (mbj) au cours de cette semaine, un record depuis mars 1986, lorsque 8,939 mbj avaient été extraits.

Cette abondance d'offre pèse fortement sur les cours du brut à New York et à Londres depuis juin, survenant dans un contexte de reprise économique mondiale chaotique.

En outre, en dépit de l'annonce du maintien d'une politique monétaire très accommodante aux Etats-Unis, avec des taux d'intérêt restant à des niveaux proches de zéro encore pour une période de temps considérable, le dollar s'est renforcé à l'issue du communiqué de la Fed, après une réunion de deux jours de l'institution.

En effet, un dollar plus fort rend plus chers les achats de brut libellés dans cette devise pour les acheteurs munis d'autres monnaies.

Le marché surveillait par ailleurs sur le front géopolitique l'évolution des événements au Moyen-Orient, craignant une éventuelle perturbation de l'acheminement d'énergie en provenance de la région.

Au moment où le président américain Barack Obama défendait sa stratégie - raids aériens mais pas de soldats américains au combat - pour détruire le groupe de l'Etat islamique (EI), des troupes d'élite irakiennes combattaient mercredi les jihadistes près de Bagdad avec le soutien de l'aviation américaine.







Commenter Le pétrole recule à New York, pénalisés par le bond des stocks de brut américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite