Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit légèrement à New York après de fortes pertes

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole coté à New York ont légèrement rebondi lundi, après avoir essuyé de fortes pertes récemment, soutenus par la cadence élevée des raffineries américaines et la persistance de risques géopolitiques au Moyen-Orient notamment.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre a avancé de 65 cents et s'est établi à 92,92 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il avait terminé vendredi à son plus faible niveau en clôture depuis janvier après être descendu en séance à un prix plus vu depuis mai 2013.

Après un début de séance en baisse, dans le sillage du Brent londonien, le WTI a fait marche arrière en cours de séance et repris de la vigueur.

Le marché énergétique avait été plombé dans la matinée des deux côtés de l'Atlantique par la publication ce week-end de données économiques chinoises jugées préoccupantes pour la demande du deuxième consommateur d'or noir de la planète.

La production industrielle du géant asiatique a marqué en août un brutal ralentissement, enregistrant son plus bas taux de croissance depuis plus de 5 ans, tandis que les ventes au détail et les investissements en capital fixe ont également ralenti leur progression le mois dernier.

Ces chiffres ont touché de plein fouet les prix du pétrole, car le marché compte sur la Chine pour absorber les excédents de production dans le monde, a relevé John Kilduff, de Again Capital.

En outre, le redressement bien plus rapide que prévu de la production libyenne laisse anticiper une offre encore plus importante qu'attendu et pèse sur les prix, a relevé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

En effet, en dépit du chaos régnant dans ce pays clef pour la production en brut en Afrique du Nord, la production s'élève désormais à 870.000 barils par jour, selon un ministre libyen, a précisé M. Kilduff.

Le pays en produisait moins de 200.000 au pire de la crise du secteur, contre 1,3 million de barils en juin 2013.

Mais des problématiques propres au WTI ont aidé ses prix à reprendre du terrain en cours de séance, a expliqué M. Lipow.

Alors que des craintes concernant la tiédeur de la demande énergétique en Europe notamment pénalisaient le Brent, la très forte cadence des raffineries américaines pour la saison laisse anticiper une demande solide de brut aux Etats-Unis, a-t-il noté.

Les raffineries américaines avaient légèrement accéléré leur rythme la semaine dernière atteignant 93,5% de leur capacité.

En outre, quelques retards dans l'acheminement de brut par olédoduc jusqu'au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud) limitent provisoirement l'offre qui y est disponible et sur laquelle se basent les prix du WTI, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, à l'échelle mondiale, la persistance d'importants risques géopolitiques en Irak notamment montre que la production pétrolière dans certains pays n'est pas sûre et peut à tout moment être perturbée, a rappelé Tim Evans, de Citi Futures.







Commenter Le pétrole rebondit légèrement à New York après de fortes pertes


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite