Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York grâce à des achats à bon compte

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du brut coté à New York ont débuté la séance en hausse vendredi, bénéficiant d'achats à bon compte après une forte dégringolade la veille qui les a menés à des niveaux inconnus depuis mai 2013.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 20 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 93,03 dollars le baril.

Les cours du brut ont chuté jeudi en séance à leur plus bas niveau depuis 16 mois à New York (à 90,43 dollars le baril) et depuis plus de deux ans à Londres (à 96,72 dollars le baril) en raison de craintes sur la demande d'or noir -- un nouvel épisode de leur longue dégringolade depuis mi-juin.

Ils ont pourtant réussi à se redresser, terminant la séance de jeudi en hausse et continuant leur rebond vendredi.

Il est difficile de dire si cette soudaine inversion de tendance a été provoquée par l'entrée en vigueur des sanctions de l'Union européenne contre la Russie ou si le marché du pétrole avait simplement trop baissé, suscitant des achats à bon compte de la part des investisseurs, jugeaient les économistes de Commerzbank.

L'Union européenne s'est résolue jeudi à mettre en oeuvre des sanctions renforcées contre Moscou, avec notamment un nouveau paquet de mesures resserrant l'étau financier sur l'État russe en privant d'accès aux capitaux européens ses entreprises pétrolières et de défense.

Il est clair que les sanctions (...) vont significativement affecter le secteur russe de l'énergie, directement et indirectement en rendant l'accès aux sources de financement plus difficile, soulignaient les experts de Commerzbank.

Malgré la dégringolade des prix du brut, qui ont perdu quelque 15% depuis la mi-juin, il parait improbable que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) commence à s'inquiéter du niveau des prix tant qu'ils sont au-dessus des 80-85 dollars le baril, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

C'est la zone à ne pas franchir pour ne pas nuire au développement économique des membres du cartel, expliquait-il.

D'ailleurs, le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a minimisé jeudi la chute des prix du brut tandis que son homologue du Koweït a estimé qu'il n'était pas nécessaire de convoquer une réunion extraordinaire de l'Opep pour discuter de la baisse des cours.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York grâce à des achats à bon compte


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite