Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York grâce à des achats à bon compte

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du brut coté à New York ont débuté la séance en hausse vendredi, bénéficiant d'achats à bon compte après une forte dégringolade la veille qui les a menés à des niveaux inconnus depuis mai 2013.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 20 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 93,03 dollars le baril.

Les cours du brut ont chuté jeudi en séance à leur plus bas niveau depuis 16 mois à New York (à 90,43 dollars le baril) et depuis plus de deux ans à Londres (à 96,72 dollars le baril) en raison de craintes sur la demande d'or noir -- un nouvel épisode de leur longue dégringolade depuis mi-juin.

Ils ont pourtant réussi à se redresser, terminant la séance de jeudi en hausse et continuant leur rebond vendredi.

Il est difficile de dire si cette soudaine inversion de tendance a été provoquée par l'entrée en vigueur des sanctions de l'Union européenne contre la Russie ou si le marché du pétrole avait simplement trop baissé, suscitant des achats à bon compte de la part des investisseurs, jugeaient les économistes de Commerzbank.

L'Union européenne s'est résolue jeudi à mettre en oeuvre des sanctions renforcées contre Moscou, avec notamment un nouveau paquet de mesures resserrant l'étau financier sur l'État russe en privant d'accès aux capitaux européens ses entreprises pétrolières et de défense.

Il est clair que les sanctions (...) vont significativement affecter le secteur russe de l'énergie, directement et indirectement en rendant l'accès aux sources de financement plus difficile, soulignaient les experts de Commerzbank.

Malgré la dégringolade des prix du brut, qui ont perdu quelque 15% depuis la mi-juin, il parait improbable que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) commence à s'inquiéter du niveau des prix tant qu'ils sont au-dessus des 80-85 dollars le baril, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

C'est la zone à ne pas franchir pour ne pas nuire au développement économique des membres du cartel, expliquait-il.

D'ailleurs, le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a minimisé jeudi la chute des prix du brut tandis que son homologue du Koweït a estimé qu'il n'était pas nécessaire de convoquer une réunion extraordinaire de l'Opep pour discuter de la baisse des cours.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York grâce à des achats à bon compte


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite