Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit, craintes sur la Russie et achats à bon compte

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, après une forte dégringolade la veille, dans un marché inquiet des nouvelles sanctions contre la Russie et réalisant des achats à bon compte.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 98,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 26 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 48 cents, à 93,31 dollars.

Les cours du brut ont chuté jeudi en séance à leur plus bas niveau depuis plus de deux ans à Londres (à 96,72 dollars le baril) et 16 mois à New York (à 90,43 dollars le baril) en raison de craintes sur la demande d'or noir -- un nouvel épisode de leur longue dégringolade depuis mi-juin.

Ils ont pourtant réussi à se redresser, terminant la séance de jeudi en hausse et continuant leur rebond vendredi en cours d'échanges européens.

Il est difficile de dire si cette soudaine inversion de tendance a été provoquée par l'entrée en vigueur des sanctions de l'Union européenne contre la Russie ou si le marché du pétrole avait simplement trop baissé, suscitant des achats à bon compte de la part des investisseurs, jugeaient les économistes de Commerzbank.

L'Union européenne s'est résolue jeudi à mettre en oeuvre des sanctions renforcées contre Moscou, avec notamment un nouveau paquet de mesures resserrant l'étau financier sur l'État russe en privant d'accès aux capitaux européens ses entreprises pétrolières et de défense.

Il est clair que les sanctions (...) vont significativement affecter le secteur russe de l'énergie, directement et indirectement en rendant l'accès aux sources de financement plus difficile, soulignaient les experts de Commerzbank.

Malgré la dégringolade des prix du brut, qui ont perdu quelque 15% depuis la mi-juin, il parait improbable que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) commence à s'inquiéter du niveau des prix tant qu'ils sont au-dessus des 80-85 dollars le baril, estimait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

C'est la zone à ne pas franchir pour ne pas nuire au développement économique des membres du cartel, expliquait-il.

D'ailleurs, le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a minimisé jeudi la chute des prix du brut tandis que son homologue du Koweït a estimé qu'il n'était pas nécessaire de convoquer une réunion extraordinaire de l'Opep pour discuter de la baisse des cours.

Pour Christopher Dembik, ce repli des prix du baril constitue en tout cas une véritable opportunité pour renforcer la croissance, puisque le Brent, qui évoluait autour de 110 dollars le baril depuis 2011, gênait la sortie de crise.

Une dépréciation durable de l'ordre de 15% à 20% serait une véritable bouffée d'air frais pour de nombreux pays et permettrait de retrouver une marge de manoeuvre significative, soulignait cet analyste.







Commenter Le pétrole rebondit, craintes sur la Russie et achats à bon compte

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Russie


jeudi 12 janvier 2017

La Russie réduit sa production de pétrole "plus que pré…

Moscou: La Russie réduit sa production de pétrole "plus que prévu" par ses compagnies pétrolières dans le cadre de l'accord de baisse...

samedi 10 décembre 2016

Glencore et QIA créent leur consortium pour acquérir leur pa…

Paris: Glencore, le géant du négoce des matières premières, a annoncé samedi avoir signé avec le fonds souverain du Qatar (QIA) la...

jeudi 08 décembre 2016

Rosneft privatisé: bonne nouvelle pour la Bourse, symbole po…

Moscou: Les investisseurs ont applaudi jeudi la vente par l'Etat russe de 19,5% du capital du géant pétrolier Rosneft au Qatar et...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 janvier 2017 à 18:13

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, les données publiées par le gouvernement américain et par l'Opep ravivant...

mercredi 18 janvier 2017 à 18:12

Le pétrole baisse, les données de l'Opep et du gouvernement …

rassurent pas:rassurent pas

mercredi 18 janvier 2017 à 15:51

Le pétrole ouvre en nette baisse à New York, craintes sur la…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi, les risques d'un regain de la production nord-américaine limitant le...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:56

OPEP: production de pétrole en baisse mais au-delà de l'acco…

Vienne: La production de pétrole de l'OPEP a chuté en décembre mais reste bien au-dessus des niveaux prévus par l'accord du 30...

mercredi 18 janvier 2017 à 13:27

Les députés interdisent en commission l'exploration et l'exp…

Paris: Les députés ont interdit l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures non conventionnels, huiles et gaz de schiste, lors de l'examen mardi soir...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:31

Le pétrole recule, le pétrole de schiste reprend à plein rég…

Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que les extractions de pétrole de schiste reprennent, compensant les...

mercredi 18 janvier 2017 à 12:03

Rosneft se retire du capital du raffineur italien Saras

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi la vente de sa participation de 12% du raffineur italien Saras à...

mercredi 18 janvier 2017 à 05:02

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi en Asie, portés par un affaiblissement du billet vert victime de déclarations de...

mardi 17 janvier 2017 à 18:36

Le pétrole stable, les producteurs américains augmentent le …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens, les marchés restant prudent alors que la production américaine augmente...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite