Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York en attendant le rapport sur les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York s'affichaient en hausse à l'ouverture mardi, rebondissant après être tombés à leur plus bas niveau depuis janvier dans un marché se préparant au rapport hebdomadaire sur les stocks de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre gagnait 54 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 93,20 dollars.

Alors que le prix du WTI a perdu près de 14% depuis mi-juin, il devient techniquement difficile de justifier un mouvement de vente supplémentaire, a remarqué Bill Baruch de iiTrader.com. D'autant plus que les tensions géopolitiques dans divers points du monde, même si elles n'ont pas conduit à une flambée des cours du brut, persistent.

Les investisseurs gardent en particulier un oeil sur la situation ukrainienne, se demandant quel peut être l'impact des sanctions décidées par l'Union européenne contre la Russie, a souligné Bill Baruch.

Un protocole de cessez-le-feu en douze points a bien été scellé vendredi à Minsk entre Kiev et les rebelles prorusses pour mettre fin à cinq mois d'un conflit. Mais l'Union européenne, méfiante à l'égard du Kremlin a décidé lundi d'adopter une nouvelle série de mesures de rétorsion, sans en donner aucun détail.

Pour Matt Smith de Schneider Electric, le fait que le dollar soit encore super fort devrait toutefois inciter les cours à la baisse. Un renchérissement du billet vert a en effet tendance à rendre moins attractifs les achats de barils libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises. Or l'euro a chuté mardi jusqu'à son niveau le plus faible depuis juillet 2013 et le yen depuis six ans.

Mais le marché est surtout dicté selon lui par la distraction que constitue le rapport hebdomadaire sur les réserves (de produits pétroliers aux Etats-Unis) attendu mercredi. Les investisseurs anticipent un nouveau recul des stocks de brut, en général considéré comme le reflet d'une demande accrue pour l'or noir, a-t-il indiqué.







Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York en attendant le rapport sur les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite