Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole continue de baisser à Londres

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, le WTI rebondissant légèrement tandis que le Brent restait pénalisé par la faiblesse de la demande et l'abondance de l'offre.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 99,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 25 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 52 cents, à 93,18 dollars.

Le Brent continue sa trajectoire descendante empruntée depuis mi-juin malgré les tensions géopolitiques - après tout, ces risques ont jusqu'ici eu peu d'impact sur l'offre de pétrole, indiquaient les experts de Commerzbank.

La référence européenne du brut est passée lundi sous la barre psychologique des 100 dollars le baril pour la première fois depuis le 24 juin 2013, tombant même en séance jusqu'à un plus bas depuis le 1er mai 2013 (à 99,36 dollars).

Les chiffres du commerce extérieur chinois publiés lundi, montrant une baisse des importations, avaient inquiété les investisseurs quant à l'appétit de la Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Ces données sont venues réalimenter les inquiétudes sur la demande mondiale de brut, à un moment où l'offre est plus qu'abondante.

Ainsi, en Libye, la production remonte rapidement malgré les combats persistants: selon la NOC (Compagnie nationale pétrolière), elle a atteint 740.000 barils par jour, son plus haut niveau depuis juillet 2013, rapportaient les analystes de Commerzbank.

Le secteur pétrolier libyen a été bloqué pendant près d'un an par divers mouvements de protestations, ce qui a occasionné une baisse de la production à parfois moins de 200.000 barils par jour contre une capacité de 1,5 million de barils par jour.

Par ailleurs, la production ne cesse de progresser aux États-Unis, grâce à l'exploitation des ressources non conventionnelles d'hydrocarbures. En juillet, les États-Unis ont pompé en moyenne 8,5 millions de barils par jour, leur plus haut niveau de production depuis avril 1987.

Le niveau psychologique des 100 dollars le baril est un point crucial pour le marché pétrolier. Si les prix du pétrole continuent de baisser dans les prochaines séances, nous pouvons nous attendre à une réponse imminente des membres de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) sur les niveaux de production, prévenait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Le cartel, qui pompe environ un tiers du brut mondial, se satisfait d'un baril entre 100 et 110 dollars et pourrait décider de réduire sa production pour faire remonter les prix.







Commenter Le pétrole continue de baisser à Londres


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite