Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par des données décevantes

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture lundi, se repliant face à des indicateurs décevants en provenance d'Asie et à la solidité du dollar dans un marché surveillant toujours la situation en Ukraine.
Vers 13H20 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre perdait 1,39 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 91,90 dollars, évoluant ainsi à un niveau plus vu depuis janvier.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance valait 99,79 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,03 dollar par rapport à la clôture de vendredi. Il glisse sous les 100 dollars le baril pour la première fois depuis juin 2013.

La semaine n'a pas vraiment débuté sous les meilleurs auspices avec des statistiques montrant une contraction assez sévère du Produit intérieur brut au Japon et une balance commerciale chinoise reflétant un ralentissement de la croissance, a commenté Matt Smith de Schneider Electric.

L'économie du Japon a en effet souffert plus que prévu d'une hausse de TVA nippone au deuxième trimestre, le PIB du du pays chutant de 1,8% entre avril et fin juin comparé au trimestre précédent. Il s'agit du plus fort recul d'un trimestre sur l'autre depuis celui consécutif à la triple catastrophe (séisme, tsunami, accident nucléaire) survenue en mars 2011.

Parallèlement la Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir, a enregistré en août un nouvel excédent commercial record. C'est la conséquence notamment d'une baisse des importations pour le deuxième mois consécutif, signe d'un essoufflement du géant asiatique.

Ces données moroses surviennent après la parution vendredi d'un rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis montrant une nette baisse du nombre de créations d'emplois, présage d'une consommation énergétique moins forte que prévu dans le pays.

Les cours du brut sont aussi minés par le regain de vigueur de la monnaie américaine face aux principales devises, qui rend moins attractifs l'achat de barils libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les acteurs du marché attendent par ailleurs de voir si le cessez-le feu (signé vendredi à Minsk entre Kiev, les séparatistes et Moscou) perdure en Ukraine, et si cela pourrait permettre à l'Union européenne de ralentir la mise en oeuvre de nouvelles sanctions, a remarqué Phil Flynn de Price Futures Group.

Ces mesures de rétorsion que l'UE doit formellement adopter lundi restreignent notamment l'accès aux marchés des capitaux pour les grandes compagnies pétrolières russes Rosneft, Transneft et les activités pétrolières du géant gazier Gazprom, a indiqué une source européenne à l'AFP.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par des données décevantes


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite