Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole sous les 100 dollars à Londres, craintes sur la demande

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent ayant même glissé sous les 100 dollars le baril pour la première fois depuis juin 2013, en raison de craintes sur la demande alors que l'offre est abondante.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 99,82 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1 dollar par rapport à la clôture de vendredi. Vers 08H30 GMT, le Brent a chuté jusqu'à 99,76 dollars le baril, son plus bas niveau depuis le 24 juin 2013.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 85 cents, à 92,44 dollars. Vers 09H05 GMT, le WTI a chuté jusqu'à 92,37 dollars le baril, son minimum depuis huit mois.

Le Brent s'est échangé pour moins de 100 dollars le baril pour la première fois depuis juin de l'année dernière, notait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Les importations chinoises de brut pour août ont enregistré une baisse sur un an tandis que les exportations de carburant ont dépassé les importations pour la quatrième fois cette année. Cela s'ajoute à l'actuel sentiment négatif (sur le marché pétrolier) qui continue d'être causé par une hausse de l'offre au moment où la demande ralentit, expliquait cet analyste.

La Chine est le deuxième consommateur mondial d'or noir et les statistiques sur le commerce extérieur publiées lundi sont venues raviver les craintes sur la vigueur de la demande énergétique dans ce pays.

Du côté de l'offre, l'abondance des approvisionnements est aggravée par la contribution toujours robuste de l'Irak et la hausse des exportations libyennes, ce qui pèse sur les cours du brut, indiquait Dorian Lucas, analyste du cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

En effet, la Libye a augmenté sa production à plus de 700.000 barils par jour, malgré le chaos politique qui règne dans le pays, s'étonnaient les experts du courtier PVM.

Le secteur pétrolier libyen avait été fortement perturbé pendant plus d'un an, la production chutant parfois jusqu'à moins de 200.000 barils par jour (contre 1,5 million de barils par jour en temps normal).

Enfin, la force du dollar impacte négativement la demande, ajoutait-on chez PVM. La monnaie américaine restait proche lundi de son plus haut en 14 mois atteint la semaine dernière face à l'euro (à 1,2920 dollar pour un euro).

Le renforcement de la monnaie américaine rend le baril plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.







Commenter Le pétrole sous les 100 dollars à Londres, craintes sur la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite