Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par l'emploi américain

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole new-yorkais s'affichait en légère baisse à l'ouverture vendredi, fragilisé par des chiffres décevants sur l'emploi américain dans un marché surveillant toujours la situation en Ukraine.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre perdait 9 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 94,36 dollars.

Selon le très attendu rapport mensuel sur le marché du travail aux Etats-Unis, le taux de chômage est parvenu à reculer très légèrement en août, à 6,1% contre 6,2% en juillet.

Mais parallèlement, l'économie américaine n'a créé que 142.000 emplois, un chiffre bien inférieur aux prévisions des analystes (223.000) et à celui de juillet (212.000).

C'est très décevant, voire un peu déconcertant tant cet indicateur diverge avec les bonnes statistiques diffusées récemment, a souligné John Kilduff d'Again Capital. Ca jette un froid sur le marché.

Les courtiers continuent par ailleurs de digérer les annonces de la Banque centrale européenne, qui a un peu surpris les observateurs jeudi en baissant son principal taux directeur et en dévoilant un programme de rachats d'actifs.

De telles mesures visent à stimuler la croissance et laissent entrevoir un regain de vigueur de la consommation énergétique de l'Europe.

Mais pour le pétrole, cela pourrait être insuffisant pour alimenter une hausse des prix en raison de la montée du dollar et d'éventuelles sanctions supplémentaires contre la Russie, a souligné Phil Flynn de Price Futures Group.

Le billet vert s'est en effet nettement renforcé face à l'euro dans la foulée de la réunion de la BCE jeudi, un élément rendant moins attractif le baril de brut libellé dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Les investisseurs continuaient par ailleurs de surveiller les négociations entre l'Ukraine et les séparatistes entamées vendredi à Minsk sur un cessez-le-feu pour mettre fin à cinq mois de combats meurtriers dans l'Est.

Cette hypothèse est toutefois considérée avec prudence par les Occidentaux qui tentent de faire plier une Russie en position de force en préparant de nouvelles sanctions.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite