Menu
RSS
A+ A A-

Le dollar faible soutient les prix du brut

prix-du-petrole Paris Paris : Les cours du pétrole s'échangeaient en hausse vendredi, à la faveur d'un affaiblissement continu du dollar, monnaie dans laquelle ils sont libellés, qui incite les investisseurs à acheter les matières premières.

Les marchés financiers étaient exceptionnellement fermés à Londres en raison du mariage princier de William et Kate.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC) lors des échanges électroniques, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin s'échangeait à 125,83 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 80 cents par rapport à la clôture de jeudi.

A la même heure sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin valait à 113,37 dollars, en hausse de 52 cents par rapport à la veille.

Il avait atteint la veille en séance 113,97 dollars, niveau inédit depuis le 22 septembre 2008, avant d'effacer une partie de ses gains à la clôture.

Les cours du pétrole avaient débuté en baisse lors des échanges européens, avant de remonter à l'ouverture du marché américain.

"Les échanges sont influencés par le dollar", a résumé John Kilduff, d'Again Capital.

La monnaie américaine s'orientait à la baisse vendredi matin face à l'euro, qui s'approchait de son plus haut niveau depuis fin 2009. Un euro vaut actuellement plus d'1,48 dollar, un niveau plus vu depuis fin 2009.

Cet affaiblissement pousse les investisseurs à placer leurs fonds dans les matières premières pour protéger leur capital d'une perte de valeur.

Il rend par ailleurs le brut plus attractif pour les acheteurs munis d'autres devises.

La tendance à la baisse du billet vert s'est accentuée mercredi quand la banque centrale des Etats-Unis (Fed) a confirmé qu'elle comptait maintenir son taux d'intérêt proche de zéro pendant encore longtemps pour soutenir la reprise. Cela fait du dollar une monnaie à très faible rendement.

"Ce que l'on constate (sur le marché pétrolier), c'est vraiment cette relation inverse (du brut) avec l'évolution de la devise, et la faiblesse du dollar n'a pas l'air de gêner les pouvoirs publics pour l'instant. Tant que le dollar baissera, les prix des matières premières augmenteront", a jugé M. Kilduff.

Si le baril finit la séance à 113 dollars, il affichera une hausse de 5,9% sur le mois d'avril. C'est le huitième mois d'affilée de hausse pour les cours du brut, du jamais vu, ont observé les analystes de Commerzbank.

"Des signes indiquent que le niveau élevé des prix commence à affecter la demande", ont-ils cependant prévenu.

"Mais vu les combats en Libye, les troubles au Moyen-Orient et la faiblesse du dollar, les prix du pétrole vont rester bien soutenus", ont-ils ajouté.



Commenter Le dollar faible soutient les prix du brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite