Menu
RSS

Le pétrole fléchit, craintes sur la demande

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, pénalisés par des craintes sur la demande et l'abondance de l'offre dans un marché restant attentif à l'Ukraine.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 102,66 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 53 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 22 cents, à 95,74 dollars.

Dans des volumes d'échanges limités en l'absence des opérateurs américains, les prix du pétrole ont reculé (lundi), plombés par des données économiques décevantes en provenance de la Chine et d'Europe, expliquait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Dans la zone euro, la reprise dans le secteur manufacturier a montré de nouveaux signes d'essoufflement en août, le PMI manufacturier s'étant établi à 50,7 points le mois dernier contre 51,8 en juillet.

En Chine, la croissance de la production manufacturière chinoise a également ralenti en août, l'indice PMI des directeurs d'achat atteignant 51,1 le mois dernier, contre 51,7 en juillet.

Ces données mitigées étaient de nature à alimenter les craintes sur la demande énergétique chez ces deux grands consommateurs d'or noir.

De plus, la situation d'offre abondante empêche toute hausse significative des prix, expliquaient les experts de Commerzbank.

La Libye, par exemple, a pu redresser sa production pétrolière à 700.000 barils, selon la Compagnie nationale pétrolière NOC, ce qui représente une hausse de 500.000 barils par rapport aux niveaux de mai, poursuivaient-ils.

L'offre supplémentaire de la Libye aggrave la surabondance d'offre sur le marché européen parce que les autres producteurs de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ne réduisent pas leur offre en conséquence, expliquaient-ils.

La production pétrolière libyenne, qui a été perturbée pendant un an, parvient à se rétablir progressivement depuis quelques semaines.

Mais la situation reste chaotique dans le pays sur les plans politique et sécuritaire. Le gouvernement libyen démissionnaire, réfugié dans l'Est du pays, a reconnu ainsi lundi que les milices armées contrôlaient désormais les sièges des ministères et des services publics dans la capitale Tripoli.

Enfin, les opérateurs du marché pétrolier restaient attentifs à l'évolution de la situation en Ukraine.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine, qui a fait près de 2.600 morts depuis la mi-avril a franchi une nouvelle étape la semaine dernière après des informations concordantes sur la présence de troupes régulières russes en Ukraine, plus de 1.000 selon l'Otan.







Commenter Le pétrole fléchit, craintes sur la demande

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 29 juin 2017 à 07:15

Le pétrole poursuit sa timide remontée en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de remonter en Asie jeudi, profitant de l'annonce d'une baisse de la production américaine de brut.

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite