Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole progresse, aidé par un regain de tensions en Ukraine et en Libye

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du brut progressaient mardi en fin d'échanges européens, soutenus par un regain des tensions en Ukraine et en Libye, mais restaient pénalisés par une offre abondante.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 102,75 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 10 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance prenait 54 cents, à 93,89 dollars.

Le Brent s'éloignait des plus bas en 14 mois (atteints la semaine dernière), trouvant du soutien dans des nouvelles haussières sur les crises géopolitiques en Ukraine et en Libye, malgré une abondance de l'offre et la perspective d'une diminution de la demande du fait de données macroéconomiques ternes en Europe et aux États-Unis, commentait Dorian Lucas, analyste pour le cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

Le Brent était en effet tombé mardi dernier à 101,07 dollars le baril, son niveau le plus faible depuis fin juin 2013, alors que le WTI avait atteint le lendemain 92,50 dollars, au plus bas en sept mois et demi.

La prudence était en effet de mise alors que le président ukrainien, Petro Porochenko, et son homologue russe, Vladimir Poutine, se sont retrouvés mardi à Minsk pour une réunion cruciale avec l'Union européenne (UE). La rencontre se déroule sur fond d'escalade dans l'est séparatiste de l'Ukraine, où Kiev a pour la première fois capturé des soldats russes ce qui confirmait la participation de forces régulières russes aux combats dans la région.

Par ailleurs, deux responsables américains ont affirmé lundi que les Émirats arabes unis avaient secrètement mené des frappes aériennes contre des milices islamistes en Libye en utilisant des bases égyptiennes.

Ces bombardements étaient manifestement destinés à empêcher les milices de s'emparer de l'aéroport de Tripoli, fermé depuis le 13 juillet en raison de combats pour son contrôle.

Ainsi malgré la hausse progressive de la production, la poursuite de la flambée de violence entre groupes armés à travers le pays continue d'alimenter des craintes sur l'offre, observait Dorian Lucas.

De plus, les cours du brut étaient aidés par des données sur le moral (des ménages) aux États-Unis qui alimentaient l'idée que l'économie américaine poursuit la reprise à bon train, commentait Chris Beauchamp, analyste chez IG.

En effet, le moral des ménages aux États-Unis s'est encore amélioré en août pour atteindre un sommet en sept ans, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié mardi par le Conference Board.







Commenter Le pétrole progresse, aidé par un regain de tensions en Ukraine et en Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite